Chez Apple, on s'intéressera surtout aux ventes de l'iPhone. Le tout nouveau modèle a été introduit quelque peu plus tard en raison du coronavirus, mais cela a eu comme avantage que le lancement a eu lieu durant le trimestre des fêtes de fin d'année de l'entreprise, qui correspond du reste au premier trimestre de l'exercice en cours pour Apple. De plus, davantage de personnes auraient conservé un peu plus longtemps leur précédent téléphone et ce, jusqu'à ce qu'Apple sorte sur le marché un iPhone paré pour les réseaux 5G.

'Super-cycle'

Ce qu'on appelle le 'super-cycle' et l'introduction des nouveaux ordinateurs MacBook équipés des puces auto-développées par Apple même ont, selon toute attente, généré un record. Apple aurait même enregistré un chiffre d'affaires supérieur à 100 milliards de dollars durant la période écoulée.

Chez Facebook, il est possible que davantage d'utilisateurs soient venus s'ajouter chez le média social du fait que les gens étaient massivement confinés chez eux et voulaient rester en contact entre eux. L'entreprise a certes eu maille à partir avec le départ d'utilisateurs de l'appli de clavardage (chat) WhatsApp, lorsqu'il s'avéra que celle-ci voulait sensiblement adapter ses conditions d'utilisation. Suite à l'envahissement du Capitole à Washington, Facebook a en outre régulièrement défrayé négativement la chronique.

Chez Tesla, qui a déjà révélé ses chiffres de vente pour 2020, on examinera si le constructeur de voitures électriques a réussi à être de nouveau rentable durant le dernier trimestre. Précédemment, tel n'avait été le cas que grâce à des accords passés avec d'autres constructeurs automobiles en vue de présenter conjointement leurs émissions et d'éviter ainsi des amendes élevées de la part de l'Union européenne. Les voitures électriques de Tesla n'émettent pas de CO2 et permettent donc de réduire les taux d'émission moyens des voitures écoulées.

Musk le plus riche

Le directeur de Tesla, Elon Musk, est devenu plus tôt ce mois-ci l'homme le plus riche au monde grâce à la hausse spectaculaire du cours de l'action de son entreprise. Il a ainsi dépassé le directeur d'Amazon, Jeff Bezos. Si certains objectifs sont atteints, il se pourrait que Musk puisse envisager un nouveau paquet d'actions d'une valeur de 7 milliards de dollars.

Chez Apple, on s'intéressera surtout aux ventes de l'iPhone. Le tout nouveau modèle a été introduit quelque peu plus tard en raison du coronavirus, mais cela a eu comme avantage que le lancement a eu lieu durant le trimestre des fêtes de fin d'année de l'entreprise, qui correspond du reste au premier trimestre de l'exercice en cours pour Apple. De plus, davantage de personnes auraient conservé un peu plus longtemps leur précédent téléphone et ce, jusqu'à ce qu'Apple sorte sur le marché un iPhone paré pour les réseaux 5G.Ce qu'on appelle le 'super-cycle' et l'introduction des nouveaux ordinateurs MacBook équipés des puces auto-développées par Apple même ont, selon toute attente, généré un record. Apple aurait même enregistré un chiffre d'affaires supérieur à 100 milliards de dollars durant la période écoulée.Chez Facebook, il est possible que davantage d'utilisateurs soient venus s'ajouter chez le média social du fait que les gens étaient massivement confinés chez eux et voulaient rester en contact entre eux. L'entreprise a certes eu maille à partir avec le départ d'utilisateurs de l'appli de clavardage (chat) WhatsApp, lorsqu'il s'avéra que celle-ci voulait sensiblement adapter ses conditions d'utilisation. Suite à l'envahissement du Capitole à Washington, Facebook a en outre régulièrement défrayé négativement la chronique.Chez Tesla, qui a déjà révélé ses chiffres de vente pour 2020, on examinera si le constructeur de voitures électriques a réussi à être de nouveau rentable durant le dernier trimestre. Précédemment, tel n'avait été le cas que grâce à des accords passés avec d'autres constructeurs automobiles en vue de présenter conjointement leurs émissions et d'éviter ainsi des amendes élevées de la part de l'Union européenne. Les voitures électriques de Tesla n'émettent pas de CO2 et permettent donc de réduire les taux d'émission moyens des voitures écoulées.Le directeur de Tesla, Elon Musk, est devenu plus tôt ce mois-ci l'homme le plus riche au monde grâce à la hausse spectaculaire du cours de l'action de son entreprise. Il a ainsi dépassé le directeur d'Amazon, Jeff Bezos. Si certains objectifs sont atteints, il se pourrait que Musk puisse envisager un nouveau paquet d'actions d'une valeur de 7 milliards de dollars.