Avec sa puce Silicon M1 basée sur la technologie ARM, Apple prend congé des processeurs Intel qui formaient le coeur même de chaque ordinateur Mac produit depuis 2006. Il s'agit là d'une transition au moins aussi importante que la migration en son temps du processeur PowerPC (le processeur principal du Mac depuis 1994) vers la plate-forme Intel.

La différence d'avec les ères PowerPC et Intel, c'est que cette fois, Apple a mis elle-même au point la nouvelle puce Silicon. Le géant technologique n'en est du reste pas à son coup d'essai. Ce qu'on appelle les SOC (System-On-a-Chip) pilotant l'iPhone, l'iPad, l'Apple Watch et l'Apple TV sortent également de l'écurie Apple.

Dans les entrailles

Le directeur d'Apple, Tim Cook, avait promis cet été que les premiers Mac basés sur la technologie Silicon sortiraient sur le marché cette année encore, et le CEO a tenu parole. Les nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini qui ont été dévoilés cette semaine, seront en effet disponibles immédiatement.

Extérieurement, le trio a à peine changé. Les ordinateurs portables disposent à présent d'un clavier avec quelques touches différentes (comme Ne pas déranger et Dictaphone), alors que leur écran supporte désormais P3 wide color (pour une plus large palette de couleurs). Les ports du Mac mini sont désormais compatibles Thunderbolt et USB 4.

Sous le capot moteur, c'est une toute autre histoire. Le processeur Silicon M1 comprend en effet avec ses 16 milliards de transistors non seulement l'équivalent du processeur Intel (CPU), mais héberge aussi le GPU, le Neural Engine et la commande I/O (entrée/sortie). Cela se traduit par une diminution des composants, mais, selon Apple, surtout par de meilleures performances et une consommation d'énergie moindre. C'est ainsi que le CPU des trois nouveaux ordinateurs afficherait des performances de 2,8x à 3,5x supérieures, Celles du GPU de 5x à 6x et celles du Neural Engine même de 9x à 15x. L'autonomie de la batterie des MacBook serait aussi sensiblement accrue: jusqu'à 18 heures pour l'Air, jusqu'à 20 heures pour le Pro. Ce dernier offre l'autonomie la plus élevée à ce jour pour un MacBook.

Un écosystème unique

Un autre avantage du passage au processeur Silicon maison, c'est qu'Apple disposera bientôt d'une plate-forme de développement universelle unique. Les applications qui seront bientôt développées pour macOS 11, alias Big Sur, conviendront sans problème à iOS 14 ou iPadOS 14, et vice versa. Il en résultera que l'écosystème Apple pour programmeurs sera d'autant plus intéressant du fait que ces derniers pourront faire d'une pierre plusieurs coups

La plate-forme Intel sera, selon Apple, supportée du reste 'quelques années de plus', puisque l'entreprise prépare de toute façon encore plusieurs nouveaux ordinateurs basés sur des puces Intel. Certains MacBook Pro et Mac mini équipé d'un processeur Intel seront encore provisoirement disponibles.

Prix conseillés: le MacBook Air M1 (13 pouces) sera vendu à partir de 1.129 euros, le MacBook Pro M1 (13 pouces) à partir de 1.449 euros et le Mac mini M1 à partir de 799 euros.

Avec sa puce Silicon M1 basée sur la technologie ARM, Apple prend congé des processeurs Intel qui formaient le coeur même de chaque ordinateur Mac produit depuis 2006. Il s'agit là d'une transition au moins aussi importante que la migration en son temps du processeur PowerPC (le processeur principal du Mac depuis 1994) vers la plate-forme Intel.La différence d'avec les ères PowerPC et Intel, c'est que cette fois, Apple a mis elle-même au point la nouvelle puce Silicon. Le géant technologique n'en est du reste pas à son coup d'essai. Ce qu'on appelle les SOC (System-On-a-Chip) pilotant l'iPhone, l'iPad, l'Apple Watch et l'Apple TV sortent également de l'écurie Apple.Le directeur d'Apple, Tim Cook, avait promis cet été que les premiers Mac basés sur la technologie Silicon sortiraient sur le marché cette année encore, et le CEO a tenu parole. Les nouveaux MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini qui ont été dévoilés cette semaine, seront en effet disponibles immédiatement.Extérieurement, le trio a à peine changé. Les ordinateurs portables disposent à présent d'un clavier avec quelques touches différentes (comme Ne pas déranger et Dictaphone), alors que leur écran supporte désormais P3 wide color (pour une plus large palette de couleurs). Les ports du Mac mini sont désormais compatibles Thunderbolt et USB 4.Sous le capot moteur, c'est une toute autre histoire. Le processeur Silicon M1 comprend en effet avec ses 16 milliards de transistors non seulement l'équivalent du processeur Intel (CPU), mais héberge aussi le GPU, le Neural Engine et la commande I/O (entrée/sortie). Cela se traduit par une diminution des composants, mais, selon Apple, surtout par de meilleures performances et une consommation d'énergie moindre. C'est ainsi que le CPU des trois nouveaux ordinateurs afficherait des performances de 2,8x à 3,5x supérieures, Celles du GPU de 5x à 6x et celles du Neural Engine même de 9x à 15x. L'autonomie de la batterie des MacBook serait aussi sensiblement accrue: jusqu'à 18 heures pour l'Air, jusqu'à 20 heures pour le Pro. Ce dernier offre l'autonomie la plus élevée à ce jour pour un MacBook.Un autre avantage du passage au processeur Silicon maison, c'est qu'Apple disposera bientôt d'une plate-forme de développement universelle unique. Les applications qui seront bientôt développées pour macOS 11, alias Big Sur, conviendront sans problème à iOS 14 ou iPadOS 14, et vice versa. Il en résultera que l'écosystème Apple pour programmeurs sera d'autant plus intéressant du fait que ces derniers pourront faire d'une pierre plusieurs coupsLa plate-forme Intel sera, selon Apple, supportée du reste 'quelques années de plus', puisque l'entreprise prépare de toute façon encore plusieurs nouveaux ordinateurs basés sur des puces Intel. Certains MacBook Pro et Mac mini équipé d'un processeur Intel seront encore provisoirement disponibles.Prix conseillés: le MacBook Air M1 (13 pouces) sera vendu à partir de 1.129 euros, le MacBook Pro M1 (13 pouces) à partir de 1.449 euros et le Mac mini M1 à partir de 799 euros.