Ces ex-employés auraient organisé une campagne de cyber-harcèlement à l'encontre de blogueurs qui s'étaient montrés critiques vis-à-vis d'eBay, en leur envoyant entre autres un masque de porc ensanglanté et une boîte remplie de cancrelats vivants.

Les quatre ex-collaborateurs aurait ainsi harcelé un couple marié, afin qu'ils cessent de publier des histoires négatives sur l'entreprise dans leur lettre de nouvelles. Ils auraient été vus en train de pénétrer par intrusion dans le garage de leurs victimes, afin d'installer un traceur GPS dans la voiture de ces derniers. Le couple avait alors prévenu la police qui mena une enquête.

Dans un communiqué, eBay déclare avoir elle-même entamé une enquête interne, avant que la police n'intervienne. Les quatre employés concernés auraient alors été licenciés sans attendre l'issue de leur procès.

Ces ex-employés auraient organisé une campagne de cyber-harcèlement à l'encontre de blogueurs qui s'étaient montrés critiques vis-à-vis d'eBay, en leur envoyant entre autres un masque de porc ensanglanté et une boîte remplie de cancrelats vivants.Les quatre ex-collaborateurs aurait ainsi harcelé un couple marié, afin qu'ils cessent de publier des histoires négatives sur l'entreprise dans leur lettre de nouvelles. Ils auraient été vus en train de pénétrer par intrusion dans le garage de leurs victimes, afin d'installer un traceur GPS dans la voiture de ces derniers. Le couple avait alors prévenu la police qui mena une enquête.Dans un communiqué, eBay déclare avoir elle-même entamé une enquête interne, avant que la police n'intervienne. Les quatre employés concernés auraient alors été licenciés sans attendre l'issue de leur procès.