La nouvelle CEO, qui a pris la tête de Colt en mai, entend rendre l'entreprise maniable pour l'avenir. Cela passe entre autres par un focus renforcé sur SD WAN, ainsi que par une collaboration avec des exploitants de nuages et par des investissements dans le vécu des clients et dans la durabilité.

A la base de ce plan, on trouve non seulement la détermination de la nouvelle CEO, mais également la prise de conscience d'un monde en évolution rapide. Alors qu'il y a deux ans encore, il fallait surtout tenir compte des challengers et des grandes firmes dans le segment des réseaux, cela s'est nettement élargi à présent, selon Gilder au cours d'une conférence en ligne où Data News était présente: "Avec le 'software defined networking', on enregistre la venue de toute une série de segments, où notre entreprise doit se distinguer de la concurrence." Et de citer notamment l'edge et la 5G, la durabilité, SD-WAN et la virtualisation réseautique en tant qu'éléments avec lesquels elle veut faire la différence avec son entreprise. "Avec le 'software defined networking' et un plus grand intérêt pour le nuage, on observe en outre que tout devient plus complexe, de sorte que les intégrateurs prennent une place importante. Colt souhaite à coup sûr collaborer avec eux, afin de proposer les solutions ad hoc aux clients finaux."

Le plan va aussi de pair avec un nouvel organigramme et avec une attention accrue pour la sécurité, notamment pour une réglementation en matière de respect de la vie privée. 'Nous voulons offrir un environnement où les CIO se sentent en sécurité", ajoute Gilder.

Plus de nuage, plus de télétravail

D'une manière générale, 2020 a été une bonne année pour Colt, qui a pu profiter de la croissance dans les domaines des réseaux, du nuage et du télétravail. "Ce fut par moments chaotique, parce qu'on ne pouvait par exemple pas pénétrer dans certaines régions d'Italie pour résoudre d'éventuels problèmes de réseau", affirme Ashish Surti, executive vice president Technology & Security chez Colt. "Mais cela n'a fait que renforcer l'entreprise."

Le but ultime des changements est rendre les capacités réseautiques de l'entreprise davantage 'à la demande'. "Ces derniers mois, nous avons observé que nous pouvions en très peu de temps amplifier les capacités des clients. Avec notre offre, nous voulons aussi cibler le modèle que les fournisseurs de nuages ont également, où on bénéficie d'une flexibilité pour accroître ou réduire les capacités réseautiques aux moments où cela s'avère nécessaire", conclut Gilder.

La nouvelle CEO, qui a pris la tête de Colt en mai, entend rendre l'entreprise maniable pour l'avenir. Cela passe entre autres par un focus renforcé sur SD WAN, ainsi que par une collaboration avec des exploitants de nuages et par des investissements dans le vécu des clients et dans la durabilité.A la base de ce plan, on trouve non seulement la détermination de la nouvelle CEO, mais également la prise de conscience d'un monde en évolution rapide. Alors qu'il y a deux ans encore, il fallait surtout tenir compte des challengers et des grandes firmes dans le segment des réseaux, cela s'est nettement élargi à présent, selon Gilder au cours d'une conférence en ligne où Data News était présente: "Avec le 'software defined networking', on enregistre la venue de toute une série de segments, où notre entreprise doit se distinguer de la concurrence." Et de citer notamment l'edge et la 5G, la durabilité, SD-WAN et la virtualisation réseautique en tant qu'éléments avec lesquels elle veut faire la différence avec son entreprise. "Avec le 'software defined networking' et un plus grand intérêt pour le nuage, on observe en outre que tout devient plus complexe, de sorte que les intégrateurs prennent une place importante. Colt souhaite à coup sûr collaborer avec eux, afin de proposer les solutions ad hoc aux clients finaux."Le plan va aussi de pair avec un nouvel organigramme et avec une attention accrue pour la sécurité, notamment pour une réglementation en matière de respect de la vie privée. 'Nous voulons offrir un environnement où les CIO se sentent en sécurité", ajoute Gilder.Plus de nuage, plus de télétravailD'une manière générale, 2020 a été une bonne année pour Colt, qui a pu profiter de la croissance dans les domaines des réseaux, du nuage et du télétravail. "Ce fut par moments chaotique, parce qu'on ne pouvait par exemple pas pénétrer dans certaines régions d'Italie pour résoudre d'éventuels problèmes de réseau", affirme Ashish Surti, executive vice president Technology & Security chez Colt. "Mais cela n'a fait que renforcer l'entreprise."Le but ultime des changements est rendre les capacités réseautiques de l'entreprise davantage 'à la demande'. "Ces derniers mois, nous avons observé que nous pouvions en très peu de temps amplifier les capacités des clients. Avec notre offre, nous voulons aussi cibler le modèle que les fournisseurs de nuages ont également, où on bénéficie d'une flexibilité pour accroître ou réduire les capacités réseautiques aux moments où cela s'avère nécessaire", conclut Gilder.