Cet outil de confidentialité vous permettra bientôt de supprimer votre historique Facebook

27/02/19 à 12:55 - Mise à jour à 12:54

Source: Datanews

Ultérieurement cette année, Facebook va vous permettre d'effacer vos interactions avec des applis et des sites web. Voilà qui devrait compliquer l'envoi de publicités ciblées aux utilisateurs.

Cet outil de confidentialité vous permettra bientôt de supprimer votre historique Facebook

© Dino

Cette fonction avait été annoncée en mai de l'année dernière déjà, mais depuis lors, c'était le silence radio chez Facebook. A présent, le CEO de l'entreprise, David Wehner, déclare qu'elle sortira dans le courant de cette année.

Par souci de clarté, sachez qu'il ne s'agit pas d'un outil pour vider votre compte. La fonction vous fournira un aperçu de toutes les applis que vous avez utilisées, et de tous les sites que vous avez visités ou sur lesquels vous avez cliqué. Vous pourrez aussi les supprimer, afin que Facebook ne dispose plus d'informations sur vous via ces sites et applis.

Selon CNBC, Wehner a tenu ces propos lors de la Morgan Stanley Technology, Media & Telecom Conference. Il ajouta que l'outil ne portera pas préjudice à Facebook. "Cela nous contrariera simplement quelque peu quant à être aussi efficaces qu'avant", a-t-il précisé.

Ce n'est que quand il sera lancé qu'on en saura plus sur la portée et la flexibilité de cet outil. Facebook puise en effet aussi des informations sur les sites au moyen des boutons 'j'aime' et 'partager', qui se trouvent sur quasiment tous les sites web populaires. Cela signifie que ces sites peuvent cartographier assez précisément votre comportement de navigation. Il en va de même pour les applis auxquelles vous vous connectez avec Facebook (par exemple Spotify).

L'outil avait été annoncé après le scandale Cambridge Analytica, où un quiz apparemment banal sur Facebook avait permis de collecter de très nombreuses données personnelles d'utilisateurs et de leurs amis.

Dans les mois qui suivirent, Facebook fut à plusieurs reprises montrée du doigt à propos de la manière dont elle traite les données des utilisateurs, mais aussi de la façon dont elle collecte des données sur ces derniers par le truchement d'applications externes. Pas plus tard que cette semaine, nous vous informions encore comment Facebook connaît à présent aussi le rythme cardiaque, voire la période d'ovulation des utilisateurs/utilisatrices au moyen de traceurs de fitness.