C'en est fini du géo-blocage: l'e-shopping facilité dans l'UE

03/12/18 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Aujourd'hui entre en vigueur une nouvelle disposition dans l'UE, qui veille à ce que les vendeurs en ligne ne puissent plus refuser des clients d'autres pays membres. Voilà qui devrait simplifier le passage de commandes dans un autre pays ou la comparaison de prix avec des magasins web étrangers.

C'en est fini du géo-blocage: l'e-shopping facilité dans l'UE

© BELGAIMAGE

Selon le commissaire européen Andrus Ansip (Marché Numérique), il ressort d'une étude que 68 pour cent des clients en ligne ont bien eu accès à un site web étranger, mais se sont ensuite heurtés à d'autres problèmes dans le cadre de leurs achats, comme le refus de leur carte de crédit. ''En fin de compte, sur ces 68 pour cent, seul un tiers a réellement pu acheter le produit ou le service voulu. C'en est à présent fini.''

Les pays membres, le Parlement européen et la Commission européenne s'étaient mis d'accord fin de l'année dernière pour limiter cette forme de géo-blocage. D'autres formes de géo-blocage concernant le droit d'auteur (comme regarder à l'étranger des émissions télévisées nationales via internet ou y diffuser de la musique) ne tombent pas sous le coup de cette loi. Voilà qui explique la mise en oeuvre d'une loi séparée qui est entrée en vigueur le 1er avril.

En raison des règles appliquées aujourd'hui, les magasins web ne peuvent plus refuser des commandes de clients étrangers. Cela ne signifie cependant pas que le vendeur soit contraint de fournir dans des pays où il n'est normalement pas actif. Les boutiques web doivent donc communiquer clairement sur leurs zones de livraison. Dans plusieurs pays, ils sont aussi autorisés à facturer différents prix.

Selon l'organisation européenne de défense des consommateurs BEUC, les acheteurs en ligne ont ainsi davantage de choix et accès aux meilleures offres. ''Il peut être très frustrant de vouloir acquérir une paire de chaussures ou des tickets pour un festival sur un site étranger, mais de se rendre compte que ce n'est pas possible à cause du lieu où l'on est'', explique Monique Goyens de BEUC. Grâce à la nouvelle disposition, le leasing en ligne d'une voiture, une réservation hôtelière ou l'achat d'une entrée à un parc d'attractions ou à un concert seront simplifiés.

Nos partenaires