"Bientôt", vous pourrez utiliser des NFT sur votre Instagram. C'est ce qu'a annoncé Mark Zuckerberg, CEO de Meta (la société mère d'Instagram), à la conférence technologique SXSW au Texas. "Nous nous employons à amener prochainement les NFT sur Instagram. Je ne suis pas encore prêt à vous annoncer comment cela se présentera exactement, mais d'ici quelques mois, vous pourrez intégrer certains de vos NFT et, si tout va bien, les créer dans cet environnement dans un futur proche", a-t-il expliqué lors de la conférence.

Son concurrent Twitter a déjà intégré la possibilité d'utiliser un NFT comme avatar. Ce serait donc possible sur Instagram également, même si Zuckerberg semble un peu plus ambitieux en la matière. Les NFT sont des fichiers numériques qui offrent aux utilisateurs la "propriété unique" d'une image numérique, par exemple (à ne pas confondre avec le droit d'auteur). Ces NFT ont fait le buzz ces derniers mois, conduisant notamment des célébrités à dépenser des centaines de milliers de dollars pour acquérir des NFT de singes générés automatiquement. Cependant, les NFT ont un coût non négligeable, qui leur vaut de vives critiques. En effet, la plupart d'entre eux nécessitent un système très gourmand en énergie pour verrouiller les reçus des fichiers sur la blockchain.

"Bientôt", vous pourrez utiliser des NFT sur votre Instagram. C'est ce qu'a annoncé Mark Zuckerberg, CEO de Meta (la société mère d'Instagram), à la conférence technologique SXSW au Texas. "Nous nous employons à amener prochainement les NFT sur Instagram. Je ne suis pas encore prêt à vous annoncer comment cela se présentera exactement, mais d'ici quelques mois, vous pourrez intégrer certains de vos NFT et, si tout va bien, les créer dans cet environnement dans un futur proche", a-t-il expliqué lors de la conférence. Son concurrent Twitter a déjà intégré la possibilité d'utiliser un NFT comme avatar. Ce serait donc possible sur Instagram également, même si Zuckerberg semble un peu plus ambitieux en la matière. Les NFT sont des fichiers numériques qui offrent aux utilisateurs la "propriété unique" d'une image numérique, par exemple (à ne pas confondre avec le droit d'auteur). Ces NFT ont fait le buzz ces derniers mois, conduisant notamment des célébrités à dépenser des centaines de milliers de dollars pour acquérir des NFT de singes générés automatiquement. Cependant, les NFT ont un coût non négligeable, qui leur vaut de vives critiques. En effet, la plupart d'entre eux nécessitent un système très gourmand en énergie pour verrouiller les reçus des fichiers sur la blockchain.