Blue Origin avait précédemment protesté contre la décision de la NASA de confier à SpaceX la construction de l'engin spatial destiné à emmener dans quelques années de nouveau des astronautes américains sur la lune. Ce contrat conclu avec la firme aéronautique du directeur de Tesla, Elon Musk, a une valeur de 2,9 milliards de dollars. Mais Bezos affirme dans un courrier adressé au directeur de la NASA être prêt à présent à supporter les coûts de développement de l'engin spatial durant les années à venir, si le contrat est attribué à Blue Origin.

Lisez aussi:

SpaceX à la conquête du système solaire: la NASA choisit cette entreprise pour une mission sur la lune Europe de Jupiter

Le fondateur d'Amazon qui, il y a une semaine, a en personne effectué un vol dans l'espace, voulait décrocher le contrat NASA conjointement avec les groupes d'aviation et de défense Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper. En partie à cause des coûts, la NASA aurait cependant opté pour SpaceX. Selon Bezos, son offre permettrait de lever cet obstacle au cas où le choix se porterait sur Blue Origin.

L'entrepreneur estime également que le choix de la NASA pour la seule SpaceX représente pour le projet lunaire un fameux risque du fait de l'absence d'un plan B.

Blue Origin avait précédemment protesté contre la décision de la NASA de confier à SpaceX la construction de l'engin spatial destiné à emmener dans quelques années de nouveau des astronautes américains sur la lune. Ce contrat conclu avec la firme aéronautique du directeur de Tesla, Elon Musk, a une valeur de 2,9 milliards de dollars. Mais Bezos affirme dans un courrier adressé au directeur de la NASA être prêt à présent à supporter les coûts de développement de l'engin spatial durant les années à venir, si le contrat est attribué à Blue Origin.SpaceX à la conquête du système solaire: la NASA choisit cette entreprise pour une mission sur la lune Europe de JupiterLe fondateur d'Amazon qui, il y a une semaine, a en personne effectué un vol dans l'espace, voulait décrocher le contrat NASA conjointement avec les groupes d'aviation et de défense Lockheed Martin, Northrop Grumman et Draper. En partie à cause des coûts, la NASA aurait cependant opté pour SpaceX. Selon Bezos, son offre permettrait de lever cet obstacle au cas où le choix se porterait sur Blue Origin.L'entrepreneur estime également que le choix de la NASA pour la seule SpaceX représente pour le projet lunaire un fameux risque du fait de l'absence d'un plan B.