Base propose désormais aussi les données mobiles illimitées

07/02/19 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Datanews

Après Proximus et Orange, voici à présent que Base sort aussi un abonnement autorisant les appels, les SMS et la navigation sans restriction. Ce qui est étonnant ici, c'est que la limite fixée dans le cadre de la politique d'utilisation équitable est nettement supérieure à celle de la concurrence.

Base propose désormais aussi les données mobiles illimitées

© Getty Images/iStockphoto

A partir du 11 février, le consommateur pourra chez Base, pour quarante euros par mois, appeler, envoyer des SMS et surfer de manière illimitée. Quiconque paie aujourd'hui déjà plus que ce montant, sera automatiquement transféré au nouvel abonnement.

Pour les clients professionnels, il s'agit d'abonnements à partir de 35 euros, mais hors TVA.

Politique d'utilisation équitable, et étranger

Mais au fait, l'illimité est-il bien sans limite? Non. Comme tous les opérateurs, Base applique une 'fair use policy' (FUP). Cela signifie que quiconque atteindra une consommation de 25 giga-octets au cours d'un même mois, retombera à 512 kbps pour le reste de ce mois. Au niveau de la consommation de données dans l'UE, Base utilisera une mesure spéciale prévoyant que les clients se voient attribuer 20 giga-octets séparément de leur pack illimité. Au-delà de cette limite, ils paieront 0,0054 euro par méga-octet.

Avec cette offre, Base prend le sillage de ses concurrents Orange et Proximus, qui avaient lancé respectivement en février et en novembre de l'année dernière déjà un abonnement illimité. Chez Orange, on paie, tout comme chez Base, 40 euros par mois (formule Aigle) et chez Proximus 24,99 euros par mois (formule Mobilus XL Unlimited).

Base applique cependant une politique d'utilisation équitable plus intéressante, puisqu'il faut atteindre 25 giga-octets, avant de retomber à une vitesse inférieure. Chez les deux autres opérateurs, la limite est fixée à 20 giga-octets.

En savoir plus sur: