L'un des gadgets d'Apple, dont une nouvelle version peut sortir à tout moment, c'est l'iPad Pro. Le modèle précédent est sorti sur le marché il y a précisément un an ce mois-ci, ce qui coïncide généralement chez Apple avec la sortie d'une mise à niveau.

Meilleur écran

On s'attend à ce que le prochain iPad Pro de 12,9 pouces devienne la première tablette d'Apple à affichage mini-LED. Ce nouveau type d'écran est plus économe en énergie que celui des actuels iPad, tout en offrant une meilleure qualité d'image, une plus grande netteté, un noir plus profond et un rapport de contraste plus élevé. Un mini-LED-display, c'est du reste encore un écran LCD, à cette différence près qu'il intègre de minuscules LED qui peuvent être activées et désactivées séparément. Apple préparerait en outre aussi des iPad à écran OLED, mais qui, selon des initiés, ne sortiraient que plus tard sur le marché.

Outre la meilleure technologie d'affichage, l'iPad Pro 2021 disposerait également de la technologie 5G (du moins sur les top-modèles) et serait équipé du tout nouveau processeur mobile d'Apple, l'A14X Bionic.

Mais encore...

A côté des nouveaux iPad, on s'attend le 23 mars aussi et enfin aux très attendus AirTag: de mini-traceurs pratiques permettant de retrouver toutes sortes de choses, comme un trousseau de clefs ou un sac à main. Le concurrent Samsung a en janvier déjà introduit un produit similaire, ce qui fait qu'Apple ne peut rester les bras croisés.

D'autres rumeurs évoquent l'arrivée d'AirPod (les casques d'Apple) actualisés et/ou une nouvelle version du décodeur Apple TV. Ce dernier devrait en tout cas sortir en urgence étant donné que la version précédente remonte à septembre 2017 déjà. Un nouveau modèle pourrait aussi favoriser le service de diffusion de l'entreprise, Apple TV+: il existe sans aucun doute de nombreux clients potentiels de ce service, qui postposent la souscription d'un abonnement jusqu'à ce que l'Apple TV (l'une des façons de visualiser le service de streaming sur la TV) fasse l'objet d'une mise à niveau bien nécessaire.

Autre appareil à se trouver sans nul doute dans le pipeline: un nouvel iMac reposant sur le processeur au silicium M1 d'Apple même. Jusqu'à présent, l'entreprise équipait en effet exclusivement ses ordinateurs portables et son Mac mini de ce processeur. Il se murmure aussi qu'Apple arrêterait de vendre l'iMac Pro exclusif (en raison de sa teinte gris foncé et de son prix pas piqué des vers). Une seule variante n'est actuellement proposée, qui n'est elle non plus disponible que 'jusqu'à épuisement du stock'. Apple affirme dans une réaction que les clients professionnels se tourneront probablement vers les iMac plus rapides de la série 2020. De plus, il est quasiment sûr qu'un tout nouveau modèle sortira cette année encore, qui embarquera le processeur M1 susmentionné.

Oyé, oyé!

Le mardi 23 mars, Apple devrait du reste partager la scène avec le fabricant chinois de smartphones OnePlus qui, ce jour-là, tiendra son nouvel OnePlus 9 Series sur les fonts baptismaux. Voilà pourquoi il y a un risque qu'Apple retarde finalement son événement d'une semaine jusqu'au 30 mars. On en saura à coup sûr plus, lorsque l'entreprise enverra ses invitations pour son événement numérique.

L'un des gadgets d'Apple, dont une nouvelle version peut sortir à tout moment, c'est l'iPad Pro. Le modèle précédent est sorti sur le marché il y a précisément un an ce mois-ci, ce qui coïncide généralement chez Apple avec la sortie d'une mise à niveau.On s'attend à ce que le prochain iPad Pro de 12,9 pouces devienne la première tablette d'Apple à affichage mini-LED. Ce nouveau type d'écran est plus économe en énergie que celui des actuels iPad, tout en offrant une meilleure qualité d'image, une plus grande netteté, un noir plus profond et un rapport de contraste plus élevé. Un mini-LED-display, c'est du reste encore un écran LCD, à cette différence près qu'il intègre de minuscules LED qui peuvent être activées et désactivées séparément. Apple préparerait en outre aussi des iPad à écran OLED, mais qui, selon des initiés, ne sortiraient que plus tard sur le marché.Outre la meilleure technologie d'affichage, l'iPad Pro 2021 disposerait également de la technologie 5G (du moins sur les top-modèles) et serait équipé du tout nouveau processeur mobile d'Apple, l'A14X Bionic.A côté des nouveaux iPad, on s'attend le 23 mars aussi et enfin aux très attendus AirTag: de mini-traceurs pratiques permettant de retrouver toutes sortes de choses, comme un trousseau de clefs ou un sac à main. Le concurrent Samsung a en janvier déjà introduit un produit similaire, ce qui fait qu'Apple ne peut rester les bras croisés.D'autres rumeurs évoquent l'arrivée d'AirPod (les casques d'Apple) actualisés et/ou une nouvelle version du décodeur Apple TV. Ce dernier devrait en tout cas sortir en urgence étant donné que la version précédente remonte à septembre 2017 déjà. Un nouveau modèle pourrait aussi favoriser le service de diffusion de l'entreprise, Apple TV+: il existe sans aucun doute de nombreux clients potentiels de ce service, qui postposent la souscription d'un abonnement jusqu'à ce que l'Apple TV (l'une des façons de visualiser le service de streaming sur la TV) fasse l'objet d'une mise à niveau bien nécessaire.Autre appareil à se trouver sans nul doute dans le pipeline: un nouvel iMac reposant sur le processeur au silicium M1 d'Apple même. Jusqu'à présent, l'entreprise équipait en effet exclusivement ses ordinateurs portables et son Mac mini de ce processeur. Il se murmure aussi qu'Apple arrêterait de vendre l'iMac Pro exclusif (en raison de sa teinte gris foncé et de son prix pas piqué des vers). Une seule variante n'est actuellement proposée, qui n'est elle non plus disponible que 'jusqu'à épuisement du stock'. Apple affirme dans une réaction que les clients professionnels se tourneront probablement vers les iMac plus rapides de la série 2020. De plus, il est quasiment sûr qu'un tout nouveau modèle sortira cette année encore, qui embarquera le processeur M1 susmentionné.Le mardi 23 mars, Apple devrait du reste partager la scène avec le fabricant chinois de smartphones OnePlus qui, ce jour-là, tiendra son nouvel OnePlus 9 Series sur les fonts baptismaux. Voilà pourquoi il y a un risque qu'Apple retarde finalement son événement d'une semaine jusqu'au 30 mars. On en saura à coup sûr plus, lorsque l'entreprise enverra ses invitations pour son événement numérique.