Apple s'empare d'une startup AI orientée confidentialité

22/11/18 à 12:01 - Mise à jour à 12:00

Source: Datanews

Apple aurait racheté Silk Labs, une petite startup qui édite du software d'apprentissage machine ciblant le respect de la vie privée.

Apple s'empare d'une startup AI orientée confidentialité

© .

Plus tôt cette année, Apple aurait repris la startup Silk Labs, selon le site technologique The Information. Cette petite entreprise est spécialisée dans l'apprentissage machine 'on device', le type d'intelligence artificielle où toutes les données collectées ne doivent pas être transférées dans le nuage. Dans ce sens, la startup s'inscrit parfaitement dans la stratégie actuelle d'Apple de préserver davantage de confidentialité pour ses clients. Apple et son CEO, Tim Cook, se sont prononcés ces derniers temps contre la collecte poussée de données, ainsi que contre la vente des données d'utilisateurs.

Silk Labs correspond à cette approche, car elle vient de se spécialiser dans ce qu'on appelle l''edge computing'. Tous les calculs sont donc effectués sur l'appareil même, et les informations collectées ne migrent pas vers le nuage, ce qui fait qu'en principe, toutes les données de l'utilisateur restent chez lui. Silk Labs édite du software qui, de cette manière, détecte automatiquement les visages ou personnes.

Cette approche décentralisée cadre avec la façon dont Apple elle-même développe l'AI et par laquelle elle se différencie de Google ou Amazon par exemple, qui collectent certes beaucoup de données et les traitent dans le nuage. Si Apple réussit aussi à mettre au point une caméra de sécurité intelligente ou un assistant numérique HomePod fonctionnant uniquement par 'edge computing', elle disposera alors d'un atout lui permettant de convaincre les clients, qui aspirent peut-être à disposer d'un assistant vocal chez eux, sans accepter pour autant l'idée que 'le géant technologique regarde et écoute tout ce qu'ils font'.

Nos partenaires