AMD avait annoncé début octobre sa série de puces Ryzen 5000 basées sur son architecture Zen 3. Lors de l'édition virtuelle du CES, la CEO de l'entreprise, Dr. Lisa Su, vient de présenter la version mobile de ces puces. Les premiers ordinateurs portables équipés de cette nouvelle génération arriveront sur le marché à partir de février chez Asus, HP et Lenovo notamment. Il y aura aussi une série Pro pour les utilisateurs professionnels se focalisant davantage sur la sécurité et la gestion des appareils.

'High performance' ou 'ultra-mobile'

Les puces se déclineront en deux séries: H pour 'high performance' et U pour 'ultra-mobile'. La première série sera destinée aux joueurs et aux créateurs de contenu, qui utilisent des applications très intensives (jeux, traitement vidéo). Mais dans la série H, il y aura aussi les variantes HX ('gaming & content creation') et HS (des modèles plus minces et plus légers).

Avec la série U, AMD ciblera surtout les consommateurs moyens. L'entreprise promet ici une amélioration de 14 à 16 pour cent des performances par rapport aux puces AMD précédentes, et des ordinateurs portables pouvant tourner jusqu'à 17,5 heures sur une même charge de batterie, voire jusqu'à 21 heures en reproduction vidéo.

Cela ne veut évidemment pas dire qu'avec une puce HS ou une puce U, il ne sera pas possible de jouer ou de traiter des vidéos, mais cela indique pour les treize processeurs Ryzen 5000 différents dans quel but spécifique chacun d'eux a été optimalisé. Des éléments tels la RAM ou le type de carte vidéo jouent également un rôle important dans les performances finales d'un ordinateur portable.

AMD
© AMD

Tout comme pour la série desktop, AMD répartit, à l'instar d'Intel, ses puces en différentes séries avec les Ryzen 9 qui sont les plus performantes avec des cadences situées entre 4,6 GHz et 4,8 GHz et 8 coeurs/16 threads. La série Ryzen 7 compte le même nombre de coeurs et de threads, mais se caractérise par une vitesse d'horloge un peu inférieure. Les CPU Ryzen 5 présentent 6 coeurs et 12 threads et une cadence oscillant entre 4,2 GHz et 4,4 GHz. Enfin, la série Ryzen 3 est équipée de 4 coeurs et 8 threads.

Pas partout la Zen 3

Attention: même si AMD associe sa série Ryzen 5000 à l'architecture Zen 3, deux puces, la Ryzen 5 5500U et la Ryzen 3 5300U, utilisent encore l'architecture Zen 2. Il s'agit ici assurément des puces 'les plus lentes' de la série, même si Zen 2 n'est pas énormément dépassée comme architecture (elle a été lancée mi-2019). Mais il convient de le savoir lors de l'achat d'un nouvel ordinateur portable.

AMD s'attend à ce que quelque 150 modèles différents soient lancés avec sa nouvelle génération de puces. On ignore pour l'instant combien parmi eux seront vendus au Benelux. On ne sait pas non plus si ces appareils seront largement disponibles. Pour la version desktop de la série Ryzen 5000, il est apparu que l'entreprise ne pouvait pas répondre à la demande, ce qui causa du retard pour pas mal de consommateurs. C'est là un problème auquel AMD (ainsi que son concurrent Nvidia du reste) a aussi été aux prises avec ses cartes graphiques.

Puces desktop plus économes, puces serveurs pour les consommateurs

En marge de l'annonce au CES, AMD présente également deux variantes plus économes en énergie des puces desktop existantes. Il existe désormais une version 5900 de la Ryzen 9 5900X et une version 5800 de la Ryzen 7 5800X. Toutes deux se caractérisent par une consommation de courant (TDP) de 105W. La version sans 'X' ne consomme que 65W.

Les processeurs Threadripper PRO, initialement conçus pour des systèmes professionnels extrêmement lourds, sont désormais aussi disponibles pour les consommateurs.

AMD avait annoncé début octobre sa série de puces Ryzen 5000 basées sur son architecture Zen 3. Lors de l'édition virtuelle du CES, la CEO de l'entreprise, Dr. Lisa Su, vient de présenter la version mobile de ces puces. Les premiers ordinateurs portables équipés de cette nouvelle génération arriveront sur le marché à partir de février chez Asus, HP et Lenovo notamment. Il y aura aussi une série Pro pour les utilisateurs professionnels se focalisant davantage sur la sécurité et la gestion des appareils.'High performance' ou 'ultra-mobile'Les puces se déclineront en deux séries: H pour 'high performance' et U pour 'ultra-mobile'. La première série sera destinée aux joueurs et aux créateurs de contenu, qui utilisent des applications très intensives (jeux, traitement vidéo). Mais dans la série H, il y aura aussi les variantes HX ('gaming & content creation') et HS (des modèles plus minces et plus légers).Avec la série U, AMD ciblera surtout les consommateurs moyens. L'entreprise promet ici une amélioration de 14 à 16 pour cent des performances par rapport aux puces AMD précédentes, et des ordinateurs portables pouvant tourner jusqu'à 17,5 heures sur une même charge de batterie, voire jusqu'à 21 heures en reproduction vidéo.Cela ne veut évidemment pas dire qu'avec une puce HS ou une puce U, il ne sera pas possible de jouer ou de traiter des vidéos, mais cela indique pour les treize processeurs Ryzen 5000 différents dans quel but spécifique chacun d'eux a été optimalisé. Des éléments tels la RAM ou le type de carte vidéo jouent également un rôle important dans les performances finales d'un ordinateur portable.Tout comme pour la série desktop, AMD répartit, à l'instar d'Intel, ses puces en différentes séries avec les Ryzen 9 qui sont les plus performantes avec des cadences situées entre 4,6 GHz et 4,8 GHz et 8 coeurs/16 threads. La série Ryzen 7 compte le même nombre de coeurs et de threads, mais se caractérise par une vitesse d'horloge un peu inférieure. Les CPU Ryzen 5 présentent 6 coeurs et 12 threads et une cadence oscillant entre 4,2 GHz et 4,4 GHz. Enfin, la série Ryzen 3 est équipée de 4 coeurs et 8 threads.Pas partout la Zen 3Attention: même si AMD associe sa série Ryzen 5000 à l'architecture Zen 3, deux puces, la Ryzen 5 5500U et la Ryzen 3 5300U, utilisent encore l'architecture Zen 2. Il s'agit ici assurément des puces 'les plus lentes' de la série, même si Zen 2 n'est pas énormément dépassée comme architecture (elle a été lancée mi-2019). Mais il convient de le savoir lors de l'achat d'un nouvel ordinateur portable.AMD s'attend à ce que quelque 150 modèles différents soient lancés avec sa nouvelle génération de puces. On ignore pour l'instant combien parmi eux seront vendus au Benelux. On ne sait pas non plus si ces appareils seront largement disponibles. Pour la version desktop de la série Ryzen 5000, il est apparu que l'entreprise ne pouvait pas répondre à la demande, ce qui causa du retard pour pas mal de consommateurs. C'est là un problème auquel AMD (ainsi que son concurrent Nvidia du reste) a aussi été aux prises avec ses cartes graphiques.Puces desktop plus économes, puces serveurs pour les consommateursEn marge de l'annonce au CES, AMD présente également deux variantes plus économes en énergie des puces desktop existantes. Il existe désormais une version 5900 de la Ryzen 9 5900X et une version 5800 de la Ryzen 7 5800X. Toutes deux se caractérisent par une consommation de courant (TDP) de 105W. La version sans 'X' ne consomme que 65W.Les processeurs Threadripper PRO, initialement conçus pour des systèmes professionnels extrêmement lourds, sont désormais aussi disponibles pour les consommateurs.