Dans le segment supérieur, AMD introduit avec le Ryzen 9 5950X, un CPU à 16 coeurs (32 threads), dont la cadence est boostée jusqu'à 4,9 GHz (3,4 GHz de vitesse de base) et 72 mégaoctets de cache. Son prix: 799 dollars.

Juste en-dessous, on trouve le Ryzen 9 5900X, un CPU à 12 coeurs (24 threads), dont la cadence est boostée jusqu'à 4,8 GHz (3,7 GHz de vitesse de base) et 70 méga-octets de cache. Son prix: 549 dollars.

Pour sa part, le Ryzen 7 5800X dispose de 8 coeurs (16 threads). Sa cadence est boostée jusqu'à 4,7 GHz (3,8 GHz de vitesse de base), et il intègre 36 mégaoctets de cache. Son prix: 449 dollars.

Quant au Ryzen 5 5600X, il est nettement plus économique. Il s'agit d'un CPU à 6 coeurs (12 threads), dont la cadence est boostée jusqu'à 4,6 GHz (3,7 GHz de vitesse de base), et à 35 mégaoctets de cache. Son prix de 299 dollars est sensiblement inférieur à ceux des autres modèles. C'est aussi le seul des quatre à être fourni par défaut avec un refroidisseur.

Les quatre processeurs seront disponibles au niveau mondial à partir du 5 novembre. Les prix pour la Belgique ne sont pas encore connus. L'enveloppe thermique (TDP ou Thermal Design Power) des trois premiers modèles se situe à 105 watts. Pour le 5600X, elle est de 65 watts. Toutes les cartes mères d'AMD dans la série 5000 font aussi l'objet d'une mise à jour du BIOS, pour être compatibles avec les puces Zen 3.

Durant la présentation, la CEO d'AMD, Lisa Su, a à plusieurs reprises mis l'accent sur le fait que la série Ryzen 5000 mise pleinement sur les performances en matière de jeux. L'architecture Zen 3 promet une amélioration de 19 pour cent des performances sur le plan des instructions par cycle (IPC). C'est ainsi que le Ryzen 9 5900X presterait jusqu'à 26 pour cent mieux que la précédente génération Ryzen, comme le montrent les statistiques de divers 'gamebenchmarks' qui ont été présentées, même si elles concernent surtout les deux modèles les plus rapides.

Mark Papermaster, CTO AMD, PVL
Mark Papermaster, CTO AMD © PVL

Des 'benchmarks' (bancs d'essai) indépendants devraient démontrer l'importance des différences et surtout comment la série Zen 3 se défend vis-à-vis de la concurrence Intel. Zen 3 est comme Zen 2 basée sur un processus de production à 7 nanomètres. Pour sa part, Intel en est actuellement encore à 10 nanomètres. Il va de soi que les différences en performances peuvent dans la pratique varier en fonction du jeu ou de l'application utilisé. Au cours de la présentation, Su a par ailleurs aussi insinué que la prochaine génération, Zen 4, est planifiée pour 2022 et sera produite à 5 nanomètres.

Pour les joueurs et les férus de hardware, il s'agit d'un automne passionnant. Nvidia a en effet présenté en septembre ses cartes vidéo RTX 3000. Sony et Microsoft lanceront en novembre sur le marché la PlayStation 5 et les Xbox Series S et X. Outre ses puces pour desktops, AMD sortira aussi fin de ce mois ses nouvelles cartes graphiques, la série Radeon RX 6000. Le consommateur aura donc bientôt tout ce qu'il lui faut pour envisager l'achat, voire la construction d'une nouvelle machine de jeu.

Dans le segment supérieur, AMD introduit avec le Ryzen 9 5950X, un CPU à 16 coeurs (32 threads), dont la cadence est boostée jusqu'à 4,9 GHz (3,4 GHz de vitesse de base) et 72 mégaoctets de cache. Son prix: 799 dollars.Juste en-dessous, on trouve le Ryzen 9 5900X, un CPU à 12 coeurs (24 threads), dont la cadence est boostée jusqu'à 4,8 GHz (3,7 GHz de vitesse de base) et 70 méga-octets de cache. Son prix: 549 dollars.Pour sa part, le Ryzen 7 5800X dispose de 8 coeurs (16 threads). Sa cadence est boostée jusqu'à 4,7 GHz (3,8 GHz de vitesse de base), et il intègre 36 mégaoctets de cache. Son prix: 449 dollars.Quant au Ryzen 5 5600X, il est nettement plus économique. Il s'agit d'un CPU à 6 coeurs (12 threads), dont la cadence est boostée jusqu'à 4,6 GHz (3,7 GHz de vitesse de base), et à 35 mégaoctets de cache. Son prix de 299 dollars est sensiblement inférieur à ceux des autres modèles. C'est aussi le seul des quatre à être fourni par défaut avec un refroidisseur.Les quatre processeurs seront disponibles au niveau mondial à partir du 5 novembre. Les prix pour la Belgique ne sont pas encore connus. L'enveloppe thermique (TDP ou Thermal Design Power) des trois premiers modèles se situe à 105 watts. Pour le 5600X, elle est de 65 watts. Toutes les cartes mères d'AMD dans la série 5000 font aussi l'objet d'une mise à jour du BIOS, pour être compatibles avec les puces Zen 3.Durant la présentation, la CEO d'AMD, Lisa Su, a à plusieurs reprises mis l'accent sur le fait que la série Ryzen 5000 mise pleinement sur les performances en matière de jeux. L'architecture Zen 3 promet une amélioration de 19 pour cent des performances sur le plan des instructions par cycle (IPC). C'est ainsi que le Ryzen 9 5900X presterait jusqu'à 26 pour cent mieux que la précédente génération Ryzen, comme le montrent les statistiques de divers 'gamebenchmarks' qui ont été présentées, même si elles concernent surtout les deux modèles les plus rapides.Des 'benchmarks' (bancs d'essai) indépendants devraient démontrer l'importance des différences et surtout comment la série Zen 3 se défend vis-à-vis de la concurrence Intel. Zen 3 est comme Zen 2 basée sur un processus de production à 7 nanomètres. Pour sa part, Intel en est actuellement encore à 10 nanomètres. Il va de soi que les différences en performances peuvent dans la pratique varier en fonction du jeu ou de l'application utilisé. Au cours de la présentation, Su a par ailleurs aussi insinué que la prochaine génération, Zen 4, est planifiée pour 2022 et sera produite à 5 nanomètres.Pour les joueurs et les férus de hardware, il s'agit d'un automne passionnant. Nvidia a en effet présenté en septembre ses cartes vidéo RTX 3000. Sony et Microsoft lanceront en novembre sur le marché la PlayStation 5 et les Xbox Series S et X. Outre ses puces pour desktops, AMD sortira aussi fin de ce mois ses nouvelles cartes graphiques, la série Radeon RX 6000. Le consommateur aura donc bientôt tout ce qu'il lui faut pour envisager l'achat, voire la construction d'une nouvelle machine de jeu.