Intel supprimerait des milliers d’emplois

Pat Gelsinger, CEO Intel
Els Bellens

En raison d’un recul des ventes de PC, le géant technologique Intel envisagerait d’effectuer une ‘réduction drastique de son personnel’. Des milliers d’emplois seraient sur la sellette.

Voilà ce que révèle l’agence de presse Bloomberg sur base des dires de sources proches de l’entreprise. La phase de licenciements n’a pas encore été confirmée par Intel même. L’entreprise occupe actuellement 113.700 personnes. Selon Bloomberg, les économies toucheraient surtout les départements vente et marketing. Les résultats trimestriels d’Intel seront en principe annoncés le 27 octobre. Par conséquent, si l’entreprise veut limoger des employés, afin de mieux faire passer ses chiffres, elle doit le faire très bientôt.

La principale raison pour laquelle Intel doit effectuer des économies, réside dans l’important recul des ventes de PC. C’est là non seulement une mauvaise nouvelle pour les fabricants d’ordinateurs, mais aussi pour les fondeurs de puces tels Intel. L’entreprise opère en outre sur une marché difficile, aux prises avec de sérieux problèmes logistiques ces dernières années. Récemment, Intel a aussi perdu des parts de marché au profit de son concurrent AMD, alors qu’elle doit lourdement investir dans de nouvelles technologies, dont des usines et le développement de puces AI et de processus en vue de fabriquer des transistors toujours plus compacts. La dernière grande phase de licenciements chez Intel remonte à 2016. A l’époque, l’entreprise avait limogé 12.000 collaborateurs.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content