WhatsApp fourni avec la fonction proxy pour contourner la censure

Els Bellens

Le service de messagerie WhatsApp a ajouté une fonction qui devrait permettre de continuer à envoyer des messages à des moments où une autorité le bloque.

WhatsApp va supporter les proxys. Voilà ce qu’a annoncé Meta, la société-mère du service de messagerie. Grâce à cette fonction, les utilisateurs devraient pouvoir faire tourner leurs propres serveurs, tout en continuant, via l’appli, à communiquer chaque fois que le service ne fonctionne pas du fait par exemple qu’une autorité le bloque.

‘Nous offrons aux gens le pouvoir de continuer à accéder à WhatsApp, lorsque leur connexion est bloquée ou interrompue’, signale WhatsApp dans un communiqué posté sur son blog. Le concept n’est pas nouveau en soi et est par exemple intégré depuis quelque temps déjà dans l’appli de messagerie Signal axée sur la confidentialité. Des bénévoles doivent, via le système, pouvoir faire tourner des instances natives du service sur leurs serveurs, afin de contourner d’éventuelles censures. Selon WhatsApp, le service proxy ne modifiera en rien le cryptage réel des messages, et les hôtes du serveur de proxys ne pourront pas visionner vos messages.

Le blocage de services de messagerie tels que Twitter, WhatsApp et d’autres se produit toujours plus souvent au niveau mondial pour contrer des manifestations de rue ou d’autres formes de protestation de citoyens. L’exemple récent le plus connu concerne l’Iran, où WhatsApp a été bloqué au début des manifestations qui ont éclaté suite à la mort de Mahsa Amini. Les citoyens protestent dans ce pays depuis des mois déjà contre le gouvernement conservateur.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content