Twitter aux prises avec des problèmes techniques

© Getty Images
Els Bellens

Le service de messages courts Twitter n’a pas fonctionné des heures durant la nuit dernière pour de nombreux utilisateurs. Le crash a eu lieu juste après le lancement d’une fonction permettant aux abonnés de créer des tweets extra-longs. En Turquie en revanche, le service est désactivé pour des raisons politiques.

La nuit dernière, Twitter n’a pas fonctionné normalement pour de nombreux utilisateurs, comme le mentionne Twitter suite à des plaintes. Des dizaines de milliers d’utilisateurs de Twitter ont signalé mercredi soir connaître des problèmes techniques et ne pas pouvoir envoyer de tweets. Ces problèmes seraient à présent en grande partie résolus.

Les problèmes en question ont plus ou moins coïncidé avec le lancement d’une nouvelle fonction pour les abonnés à Twitter Blue: les utilisateurs payants de Twitter disposent à présent de l’option leur permettant de poster des tweets de 4.000 signes au lieu des 280 habituels. Depuis le rachat de Twitter par Elon Musk, d’importantes économies ont été réalisées sur le dos du personnel et de l’infrastructure de la plate-forme, qui se trouve profondément dans le rouge au niveau financier.

En Turquie

Dans de grandes parties de la Turquie, Twitter demeure par ailleurs inaccessible, mais pas à cause des problèmes techniques susmentionnés. Netblocks.org, un régulateur de la gestion d’internet, reconnaît que l’accès à Twitter a été limité ‘par divers fournisseurs de services en Turquie: ‘La Turquie a un long historique de restrictions sur les réseaux sociaux pendant les états d’urgence nationaux et lors d’incidents de sécurité.’

Depuis les tremblements de terre de lundi, plus de dix personnes ont été arrêtées pour avoir via les médias sociaux critiqué la politique du président Recep Tayyip Erdogan. Beaucoup de gens reprochent au gouvernement sa lenteur quant à la mise en oeuvre des actions de secours. Erdogan a admis hier mercredi que la réaction des autorités n’avait pas été à la hauteur dans certaines zones. ‘Les conditions sont évidentes. Il est impossible d’être prêt pour une catastrophe comme celle-ci’, a-t-il déclaré durant une visite à la province lourdement touchée de Hatay. Les autorités turques n’ont pas encore donné d’explications à propos de la perturbation du service.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content