TikTok: ‘Les employés chinois peuvent visionner les données européennes’

© Getty Images

TikTok révèle dans sa nouvelle politique de confidentialité que les données des utilisateurs européens peuvent être consultées par ses employés dans plusieurs pays, dont la Chine. Cela fait aussitôt craindre que ces données puissent aussi être exploitées par les autorités.

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie, qui entrera en vigueur le 2 décembre, TikTok signale que les données d’utilisateurs de l’UE, de la Grande-Bretagne et de la Suisse peuvent être dans certains cas accessibles aux employés de sa société-mère.

Il est question d’employés au Brésil, au Canada, en Chine, en Israël, au Japon, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Corée du Sud et aux Etats-Unis, même si c’est surtout l’accès au départ de la Chine qui est particulièrement sensible, parce que ces données, une fois dans ce pays, pourraient être en principe visionnées ou utilisées aussi par les autorités chinoises. Actuellement, les données des utilisateurs européens de TikTok sont conservées à Singapour.

Nécessaire dans certains cas

Elaine Fox, en charge du respect de la vie privée pour l’Europe chez TikTok, affirme dans un communiqué posté sur son blog que la politique de confidentialité a justement comme but de limiter autant que possible le nombre de personnes susceptibles de disposer d’un accès inutile aux données des utilisateurs. Mais d’ajouter aussi qu’il est nécessaire qu’au niveau mondial, un certain nombre de personnes aient accès à ces données pour faire de la plate-forme un environnement consistant et sûr.

Le situation est très équivoque. Formellement, la société propriétaire de TikTok, Bytedance, déclare ne pas être contrôlée par les autorités chinoises. Mais dans le passé, la Chine a déjà démontré qu’elle pouvait intervenir chez de grandes firmes technologiques, si le besoin s’en faisait sentir. Et cela se passait souvent subtilement. C’est ainsi par exemple qu’il est généralement admis dans les pays occidentaux que sous la pression du gouvernement chinois, Jack Ma peut encore à peine apparaître en public et a dû renoncer à un certain nombre de ses activités et ce, suite à ses critiques à l’égard du système bancaire chinois.

Il convient encore d’ajouter ici que les Etats-Unis exercent depuis assez longtemps déjà une pression sur la confidentialité. Dans ce pays, toutes les données des utilisateurs américains sont depuis peu traitées par Oracle. Mais récemment encore, des politiciens ont lancé un appel en vue de bannir comlètement TikTok du territoire américain.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content