Musk veut faire payer les utilisateurs de Twitter pour des comptes vérifiés

Elon Musk, le nouveau propriétaire de Twitter, envisage de faire payer les utilisateurs de Twitter pour des comptes contrôlés, selon plusieurs médias ce lundi.

L’icône de la coche bleue, destinée à garantir l’authenticité du profil Twitter, était gratuite jusqu’à présent. C’étaient surtout ses personnes connues, des entreprises et des utilisateurs aux nombreux suiveurs – tels des politiciens ou des journalistes – qui en faisaient usage. Mais selon les blogs technologiques Platformer et The Verge, l’icône ne sera bientôt plus disponible que pour les clients du service d’abonnement Twitter Blue. Ce service, qui offre des applications supplémentaires aux utilisateurs, revient actuellement à 4,99 dollars par mois.

The Verge annonce sur la base d’une communication interne chez Twitter que cette vérification ferait en outre partie d’une version rénovée et plus chère de Blue. Twitter envisage de facturer à cette fin 19,99 dollars (20,09 euros) par mois. Les utilisateurs contrôlés, qui ne souhaitent pas perdre leur coche bleue, disposeront d’un délai de 90 jours pour s’acquitter de ce service.

Les développeurs de logiciels ont, eux, jusqu’au 7 novembre pour mettre au point cette fonction. S’ils ne respectent pas cette date-butoir, ils risquent d’être licenciés, toujours selon The Verge.

Dans un communiqué sur Twitter, Musk a hier dimanche simplement signalé que le processus de vérification sera revu. Dans un autre tweet, il a entre-temps démenti vouloir rapidement limoger du personnel. Le journal Washington Post avait la semaine dernière encore révélé que Musk voulait se séparer de 75 pour cent des 7.500 collaborateurs de Twitter. Les licenciements devaient intervenir avant le 1er novembre, parce que les membres du personnel se verraient attribuer ce jour-là des actions compensatoires, ce qui représente en général une importante partie de leur salaire. ‘C’est injuste’, a déclaré Musk dans une brève réaction.

Jeudi, directement après avoir racheté l’entreprise, Musk a déjà licencié le CEO Parag Agrawal, le directeur financier Ned Segal et la responsable du service juridique Vijaya Gadde.

Musk a payé quelque 44 milliards de dollars pour s’emparer de Twitter. Cet argent provenait en partie de la revente de ses actions dans le constructeur de voitures électriques Tesla, mais aussi de contributions d’investisseurs et de prêts qui devront être remboursés. Twitter était récemment plongée dans le rouge.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content