Microsoft met en garde contre des failles sécuritaires dans son logiciel Exchange

Microsoft a colmaté des brèches sécuritaires dans son logiciel e-mail Exchange. Selon l’éditeur de software américain, des pirates en auraient abusé depuis la Chine.

Selon Microsoft, les cybercriminels s’en sont pris à diverses instances américaines, dont des chercheurs, avocats, institutions d’enseignement et ONG. A cause des bugs dans le logiciel Exchange, ils auraient pu accéder à des comptes e-mail, mais aussi installer du malware.

Dans un message posté sur un blog, Microsoft invite les clients à mettre en place les correctifs (patches) logiciels les plus récents, afin de fermer toute porte dérobée. Les bugs concernent les versions 2013, 2016 et 2019 d’Exchange Server.

Partner Content