Lutte anti-phishing: De Bleeker veut fermement sévir contre les banques inaccessibles

© Getty Images
Michel van der Ven
Michel van der Ven Rédacteur chez Data News.

La secrétaire d’Etat en charge de la protection des consommateurs Eva De Bleeker passe à la vitesse supérieure dans la lutte contre le hameçonnage (phishing). Elle exige que les banques soient accessibles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, afin de bloquer les applis de paiement, et entend, si nécessaire, le contraindre par la voie légale.

Le phishing, cette fraude en ligne ayant comme but de voler et d’abuser de données de paiement, fait chaque jour davantage de victimes. La façon dont les criminels procèdent, devient aussi de plus en plus impitoyable. Les consommateurs sont par exemple appelés par leur soi-disant agence bancaire et sont d’autant plus rapidement piégés que le coup de fil provient du numéro de l’agence même.

‘Intolérable’

Le timing de ce genre d’actions n’est du reste pas le fait du hasard: le hameçonnage a étonnamment souvent lieu après les heures de bureau ou durant le week-end, quand les banques ne sont pas accessibles pour bloquer les applis de leurs consommateurs. Il en résulte que les victimes voient parfois même littéralement les euros disparaître de leur compte, sans qu’ils puissent réagir.

C’est précisément ce dernier point dont la secrétaire d’Etat en charge de la protection des consommateurs Eva De Bleeker a vraiment assez. Elle a ces derniers mois incité fermement toutes les banques à améliorer leurs services. Beaucoup de banques sont dès lors désormais accessibles en permanence, pour geler des comptes et applis. De Bleeker regrette cependant qu’il y ait encore et toujours quelques banques qui ne proposent pas de service à la clientèle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La secrétaire d’Etat ne le tolérera plus, comme elle l’a déclaré ce lundi sur les ondes de la station flamande Radio 2. S’il s’avère à l’avenir qu’un certain nombre de clients sont encore laissés pour compte, De Bleeker prévoit légalement de contraindre les banques à une accessibilité 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Banking au ralenti’

La secrétaire d’Etat aspire en outre aussi à des mesures préventives. Elle propose que les banques proposent aux consommateurs un profil d’utilisateur universel ‘banking au ralenti’. Quiconque n’effectue normalement pas de virement important, doit pouvoir paramétrer des limites de paiement plus strictes, afin que les hameçonneurs ne puissent plus dérober de grosses sommes.

Pour rendre ce système hermétique, les limites ne devraient pouvoir être rehaussées que via une agence bancaire ou un distributeur automatique de billets. Cela ne supprimera certes pas le phishing, mais selon De Bleeker, il sera ainsi possible d’éviter de nombreux drames, où des dizaines, voire des centaines de milliers d’euros sont volés. Voilà qui devrait aussi rendre le hameçonnage moins lucratif.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content