Randstad: ‘Il est inquiétant que si peu de collaborateurs reçoivent une formation en IA’

© Getty Images
Michel van der Ven
Michel van der Ven Rédacteur chez Data News.

La plupart des employés pensent que l’IA peut apporter une contribution importante à leur future carrière. Pourtant, peu d’entre eux se voient proposer une formation pour développer leurs compétences en intelligence artificielle. C’est ce qui ressort d’une enquête menée auprès de plus de 7.000 collaborateurs par le prestataire de services RH Randstad, qui qualifie cette évolution d’inquiétante.

Le géant des ressources humaines a mené des recherches entre autres en Allemagne et aux États-Unis. Un peu plus de la moitié des personnes interrogées ont indiqué qu’elles considéraient l’intelligence artificielle comme importante dans leur travail et leur carrière. Mais dans le même temps, seuls treize pour cent des employés ont pu être formés à l’IA au cours de l’année écoulée.

‘Ecart significatif’

Près d’un quart des personnes interrogées déclarent n’avoir eu aucune opportunité de développer des compétences en matière d’IA. Plus d’un employé sur cinq souhaiterait recevoir une formation en IA d’ici un an. Randstad parle d’un ‘écart significatif’ entre la formation souhaitée à la technologie et la possibilité de s’exercer avec elle.

Selon Randstad, les jeunes sont les plus enthousiastes à propos de l’IA et les plus disposés à agir, s’ils estiment ne pas pouvoir s’exercer suffisamment avec elle. D’après l’enquête, plus de quatre jeunes employés sur dix déclarent même qu’ils démissionneraient s’ils ne se voyaient pas proposer de formation dans un délai d’un an.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content