Des chercheurs produisent des cellules embryonnaires avec une imprimante 3D

Michael Ilegems Responsable musique Knack Focus

Des chercheurs écossais ont mis au point une technique de production de structures cellulaires embryonnaires avec une imprimante 3D. A terme, des organes humains complets pourraient être imités, ce qui rendrait le don d’organes superflu.

Précédemment déjà, l’on avait réussi à produire des cellules-souches non embryonnaires, dont de la moelle osseuse, au moyen d’une imprimante 3D, mais une équipe de chercheurs de l’université écossaise d’Edimbourg va encore plus loin. Elle est en effet parvenue à imprimer en 3D des structures cellulaires embryonnaires, qui peuvent être en outre répliquées de manière illimitée.

Sur base de la technique que l’université à mise au point, l’on produira en premier lieu du tissu humain, sur lequel des médicaments pourront ensuite être testé. Dans ce cas, il ne sera plus nécessaire d’utiliser des animaux comme cobayes.

A terme, il devrait donc être aussi possible de générer des organes humains complets, comme un poumon ou un coeur, avec une imprimante 3D, ce qui rendrait superflu le don d’organes.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content