Critique: tablette Google Nexus 9 Android Lollipop

06/07/15 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

La tablette Google Nexus 9 vise à remplacer le modèle Nexus 7 populaire, mais plus vendu. Un matériel plus puissant implique un prix supérieur, mais la Nexus 9 est-elle une bonne tablette Android ? Nous nous sommes renseignés pour vous.

Critique: tablette Google Nexus 9 Android Lollipop

Google Nexus 9 © Google

La Google Nexus 7 date déjà de 2012 et a été renouvelée en 2013, mais cette tablette Android populaire n'est plus vendue. Le modèle Nexus 9, plus onéreux, la remplacera.

Les caractéristiques de la Nexus 9, fabriquée par HTC, l'améliorent incontestablement par rapport à la Nexus 7, fabriquée par Asus. L'écran tactile IPS, la principale méthode de travail de toute tablette, est non seulement plus grand, mais présente également une résolution deux fois supérieure. De plus, ses proportions ne sont pas de 16/9, mais de 4/3.

L'écran de 8,9 pouces de la Nexus 9 est doté d'une résolution Quad HD de 2048 x 1536 pixels ou 1440p de résolution vidéo. Cela se traduit par une densité de pixels de 288 ppi, comparable à la Sony XPERIA Z3 Tablet Compact, qui présente néanmoins un écran légèrement plus petit de 8,1 pouces. La densité de pixels est toutefois inférieure à celle de la Nexus 7, qui s'élevait à 323 ppi.

Plus la densité de pixels est élevée, plus les images paraissent nettes pour l'oeil humain. La résolution en termes de pixels indique la quantité d'informations graphiques qu'un écran peut afficher et, sur ce plan, la Nexus 9 obtient de meilleurs résultats que la Nexus 7.

Grâce à son écran légèrement plus grand, la Nexus 9 présente un format et un poids se trouvant entre un modèle de tablette mini et ordinaire (10 pouces). Si vous avez de grandes mains, vous pouvez tout juste tenir l'appareil d'une seule main, mais son poids important de 425 grammes et son bord assez fin en métal brossé confèrent un ressenti peu agréable. Avec ses 8 mm, la tablette est, d'autre part, assez épaisse, bien qu'esthétiquement, cela se remarque moins grâce à la finition oblique du bord de l'écran.

Google déclare pourtant : "L'écran est suffisamment grand pour permettre de travailler, tout en étant assez petit pour être tenu d'une seule main", mais personnellement, nous trouvons que si la première affirmation est sans doute correcte, la seconde ne l'est pas vraiment.

Puce

La Nexus 9 est une tablette 64 bits grâce à la puissante puce system-on-socket (soc) 2,3 GHz quad-core Nvidia Tegra K1. Il n'existe encore que peu de tablettes Android 64 bits et le système d'exploitation vient seulement d'être entièrement adapté à une utilisation 64 bits (à partir de v5.0 "Lollipop", la version utilisée par la Nexus 9). D'ailleurs, la majorité des applications Android fonctionnent encore avec le système 32 bits. Actuellement, cela présente donc peu d'intérêt, mais cela signifie que la Nexus 9 est prête pour l'avenir.

Le passage au système 64 bits s'avère également inévitable dans le monde des tablettes. Rappelez-vous du délai nécessaire pour que les ordinateurs Windows passent du système 32 bits au 64 bits... Entre-temps, tous les ordinateurs Windows que vous achetez fonctionnent en 64 bits, avec tous les avantages de ce système, tels que la possibilité d'utiliser plusieurs mémoires vives ou le fait que le processeur traite le double de données en un seul cycle et effectue donc ses calculs plus rapidement.

L'évolution (ou plutôt la révolution) 64 bits ne fait que commencer pour les tablettes Android, mais s'avère inévitable. Par ailleurs, la Nexus 9 dispose de 2 GB de mémoire vive. C'est beaucoup, mais pas exceptionnel, car certaines tablettes Android plus onéreuses sont déjà munies de 3 GB.

La puce soc Tegra K1 dispose d'une composante graphique basée sur la même architecture "Kepler" que celle utilisée par Nvidia dans ses puces graphiques high-end pour ordinateurs et consoles de jeux. La tablette Android Lollipop est équipée d'un support spécial pour cette composante graphique permettant de profiter de jeux mobiles plus rapides et meilleurs.

Autres caractéristiques matérielles

Contrairement au modèle Nexus 7, vous ne pouvez pas augmenter l'espace de stockage par le biais d'une carte mémoire micro SD. La version 16 GB que nous avons testée ne dispose, en pratique, que de 7,9 GB d'espace de stockage libre. Contrairement, par exemple, au smartphone Nexus 5, la Nexus 9 prend en charge par défaut la fonctionnalité USB On-The-Go (otg), ce qui implique que vous pouvez brancher une mémoire externe. Aucune application de gestion des fichiers n'est toutefois installée par défaut, mais vous pouvez facilement en télécharger une via la boutique Google App. Nous vous conseillons d'ailleurs ES File Explorer.

Outre l'otg, le port micro USB prend également en charge des appareils audio USB, tels que des casques, des micros, des interfaces audio et des dongles pour enregistrer et lire des fichiers (numériques) audio de haute qualité.

La Nexus 9 dispose d'un appareil photo autofocus 8,1 MP avec flash LED à l'arrière et d'une caméra de chat à l'avant. La plus haute résolution vidéo est Full HD 1080 p pour l'appareil photo arrière et HD Ready 720 p pour la caméra avant.

Les photos prises avec l'appareil photo arrière nous semblent légèrement plus sombres qu'avec la Nexus 7 et contiennent davantage de bruit par faible luminosité que, par exemple, avec l'Apple iPad Air 2. Ceci dit, elles se révèlent d'assez bonne qualité, bien que cela ne remplace pas un véritable appareil photo compact. Google Lollipop est utilisée comme application par défaut pour les photos et permet notamment de réaliser des panoramas automatiques jusqu'à 360 degrés.

Les baffles stéréo se trouvent à l'avant et produisent un son intense, mais manquent quelque peu de basses. Toutefois, pour de si petits baffles, la qualité audio se révèle plus que correcte. Selon la documentation, les fonctionnalités audio seraient basées sur la technologie HTC BoomSound.

Performances

La Nexus 9 est très rapide. Au niveau du Futuremark PCMark for Android général, du Futuremark 3DMark Ice Storm graphique et des Futuremark Peacekeeper web-benchmarks, cette tablette est beaucoup plus rapide que toutes les autres tablettes Android que nous avons testées jusqu'à présent.

Ces bonnes performances ont toutefois un coût : une autonomie inférieure, bien que celle-ci dépende bien sûr fortement de ce à quoi vous utilisez la tablette. Une mise à jour récente du micrologiciel vers Android 5.1.1 améliore légèrement l'autonomie : elle augmente de 381 à 402 minutes dans le même benchmark.

Accessoires, versions et prix

Google vend un étui intéressant pour la Nexus 9. Nous ne l'avons pas eu en main, mais selon la description, il suffit de plier un coin pour activer l'appareil photo et en pliant deux coins, vous obtenez un support pratique.

Google vend également un étui clavier pour cette tablette : le Nexus 9 Keyboard Folio. Nous l'avons testé, mais ne sommes pas très enthousiastes à son sujet. Par exemple, le clavier est relativement petit et ne présente pas de surface tactile.

Le Keyboard Folio "colle" magnétiquement à l'arrière de la tablette, mais cet aimant n'est pas très puissant : il se détache facilement. Cela ne pose aucun problème sur une surface de travail, mais si vous utilisez, par exemple, la combinaison sur vos genoux, vous devez veiller à ce que la tablette ne se détache pas de l'étui et ne tombe pas par terre, par exemple.

La fixation magnétique facilement détachable présente néanmoins un avantage : vous pouvez monter la Nexus 9 en orientation portait ou paysage dans l'étui clavier.

Il existe trois versions différentes de la Nexus 9 : 16 GB wifi (389 euros), 32 GB wifi (479 euros) et 32 GB wifi +4G/LTE (559 euros). Les versions wifi existent en noir et en blanc. Le Nexus 9 Cover coûte 39 euros. Le Nexus 9 Keyboard Folio se vend 129 euros.

Conclusion

Si la Google Nexus 9 n'est pas parfaite, elle fait partie des tablettes Android les plus rapides et les plus orientées vers l'avenir en vente actuellement. Son prix plus élevé que celui de la Nexus 7 n'en fait plus une aussi bonne affaire, mais comparé au reste du marché des tablettes, son prix est honnête.

Source : www.diskidee.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires