Un Digital Transformation Office pour remplacer Fedict

09/12/16 à 12:08 - Mise à jour à 12:07

Source: Datanews

La création d'un Digital Transformation Office a été approuvée aujourd'hui même par le conseil des ministres. Ce bureau succèdera à Fedict et fera partie d'un nouveau SPF.

Un Digital Transformation Office pour remplacer Fedict

. © .

Au sein de ce nouveau service public, le Digital Transformation Office sera, comme son nom l'indique, responsable de la transformation numérique du gouvernement fédéral. "Il s'agira d'un centre d'excellence qui stimulera l'innovation digitale dans les services publics fédéraux et leur permettra de passer avec succès à la phase numérique. Le Digital Transformation Office aura une vocation frontale et accordera la priorité aux services numériques conviviaux et rapidement accessibles", affirme le ministre en charge de l'agenda numérique, Alexander De Croo, dans un communiqué.

La disparition de Fedict était déjà connue. Elle s'inscrit dans le trajet 6 de l'optimalisation du gouvernement fédéral et avait été approuvée l'année dernière déjà. Conjointement avec Selor, Empreva, le CPF Personnel et Organisation et le SPF Budget et Contrôle de gestion, ils constitueront à partir du 1er mars 2017 le nouveau SPF Stratégie et Support.

Les principes du G-cloud ont été également approuvés lors de ce même conseil des ministres. G-cloud doit permettre à diverss services publics d'utiliser le nuage public fédéral, ce qui devrait se traduire par une plus grande efficience et une meilleure évolutivité.

Nos partenaires