Fedict va disparaître

22/07/16 à 12:11 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

Suite à une refonte des services publics fédéraux, Fedict n'existera plus en tant que tel. Le service fusionnera cette année encore avec trois autres SPF.

Fedict va disparaître

. © .

Il s'agira en l'occurrence des Services Publics Chancellerie, Budget et Contrôle de la gestion, Personnel & Organisation et Fedict qui seront fusionnés cette année encore, selon Computable. Le site indique aussi que cela représente la fin de la présidence de Jan Deprest, dont le mandat avait en 2014 encore été prolongé jusqu'en 2020. La refonte des services sera accompagnée par KPMG.

Chez Fedict, l'on confirme à notre rédaction que la fusion avait été approuvée l'année dernière déjà au conseil des ministres et est donc préparée depuis assez longtemps. Il s'agit là du trajet 6 de l'optimalisation du gouvernement fédéral, qui devrait être terminé pour le 1er janvier 2017.

Fedict, qui existe depuis 2001, fournit au gouvernement fédéral des services ICT, notamment en matière d'eID, de Registre National et de Banque-Carrefour. Avec cette fusion, le gouvernement entend regrouper plusieurs services de support, tels les ressources humaines, la communication, la comptabilité et l'IT dans l'optique d'une standardisation et d'une centralisation de différents processus. L'on ne sait pas encore qui dirigera le nouveau service.

Nos partenaires