Uber engage un chief diversity officer

25/01/18 à 12:19 - Mise à jour à 12:19

Source: Datanews

Uber a comblé une place vacante au sein de sa direction. Avec une femme encore bien! L'entreprise de taxi a en effet engagé Bo Young Lee à la nouvelle fonction de 'chief diversity and inclusion officer', selon le site technologique Recode. Elle débutera en mars.

Uber engage un chief diversity officer

© ISOPIX

L'arrivée de Lee devrait améliorer la culture (et l'image) d'Uber après une série de scandales dus à des managers sexistes et racistes. Lorsque l'ex-collaboratrice Susan Fowler fit part, il y a un an, sur son blog de ce qu'elle avait vécu au sein de l'entreprise, l'une des premières réactions d'Uber fut de commanditer une enquête auprès de l'ex-avocat général américain Eric Holder. En conclusion, ce dernier conseillait à l'entreprise d'engager un responsable de la diversité qui ferait directement rapport au CEO.

Bo Young Lee, qui a travaillé comme responsable de la diversité au sein de la firme financière Marsh, n'agira pas directement ainsi, puisqu'elle devra rapporter au directeur des ressources humaines, mais comme sa tâche sera aussi importante que relativement nouvelle, on s'attend quand même à ce que cela bouge chez Uber.

Lee est le troisième manager exécutif recruté par le CEO Dara Khosrowshahi. Depuis que ce dernier a, fin de l'année dernière, pris le relais du peu reluisant fondateur d'Uber, Travis Kalanick, il a en effet déjà engagé un chief legal officer (Tony West) et un chief operating officer (Barney Harford).

Khosrowshahi souhaiterait faire entrer Uber en Bourse en 2019 et est actuellement fortement occupé à faire en sorte que la startup la plus opulente au monde engrange du bénéfice ou à tout le moins fasse oublier les très nombreux scandales de l'an dernier. Le principal poste auquel il doit à présent encore pourvoir, est celui de chief financial officer, une place vacante depuis 2015.

Nos partenaires