Uber accusée de pratiques d'espionnage

18/12/17 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Dans une réaction, l'entreprise signale que si dans le passé, elle a espionné des rivaux, il n'en est absolument plus question sous la nouvelle direction.

Uber accusée de pratiques d'espionnage

© ISOPIX

La firme technologique Uber a espionné ses rivaux au niveau mondial en recourant à un réseau d'espions qui auraient été formés par le service de renseignements américain CIA. Voilà ce que prétend un ex-collaborateur de l'entreprise à l'initiative de l'appli de taxi dans un courrier utilisé comme preuve dans un procès.

Uber est impliquée dans une affaire l'opposant à la filiale d'Alphabet, Waymo, spécialisée dans les voitures autonome. Waymo accuse Uber d'avoir dérobé des informations industrielles secrètes. Uber aurait notamment recouru à du piratage, à de la corruption et à des personnes se faisant passer pour des chauffeurs de taxi pour soutirer des informations sensibles sur ses rivaux. Ces informations étaient ensuite transmises à l'ex-directeur d'Uber, Travis Kalanick.

Dans une réaction, Uber déclare que si dans le passé, elle a espionné des rivaux, il n'en est absolument plus question sous la nouvelle direction.

En savoir plus sur:

Nos partenaires