'Pour 137 milliards d'euros, l'UE dans son ensemble disposerait d'internet via la fibre optique'

13/04/17 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Datanews

Si demain, l'ensemble de l'Union européenne souhaitait être équipée de connexions à fibre optique, cela lui reviendrait à 137 milliards d'euros. Dans ce cadre, la collaboration jouerait un grand rôle en vue de réduire autant que possible le coût.

'Pour 137 milliards d'euros, l'UE dans son ensemble disposerait d'internet via la fibre optique'

. © REUTERS

Ce montant est cité dans une étude effectuée par le FTTH Council Europe, un groupe d'intérêt promotionnant la 'fibre to the home' (fibre optique). Ce groupe fait observer que le coût du déploiement d'un réseau à fibre optique est souvent erronément évalué. L'estimation est parfois trop élevée, afin de freiner ce genre de projet, mais parfois aussi trop basse en vue décrocher une commande. Le FTTH Council entend par conséquent publier des montants basés sur des réseaux existants.

Le rapport complet détaille les modèles financiers et l'infrastructure partagée. Il est important ici d'apporter la nuance, selon laquelle il s'agit du montant de ce qui reste à faire. C'est ainsi que 36 pour cent des habitations dans l'UE sont dès à présent connectables et que 11 pour cent d'entre elles disposent effectivement d'une connexion à fibre optique. L'objectif final, c'est que chaque maison normalement située soit connectable et que la moitié d'entre elles soient effectivement connectées. Le problème, c'est que pour les 5 pour cent d'habitations situées dans des endroits reculés, seules 50 pour cent pourraient être connectées.

Un facteur important dans la détermination du coût, c'est de savoir dans quelle mesure les opérateurs peuvent partager certaines infrastructures et donc aussi les frais. Le FTTH Council évoque une situation dans laquelle les opérateurs pourraient dans certains cas utiliser leurs infrastructures mutuelles, ce qui entraînerait une économie de 12 pour cent, soit 20 milliards d'euros.

3 milliards d'euros pour la Belgique

Le rapport n'aborde pas spécifiquement la situation belge. Fin 2016, Proximus avait annoncé vouloir cette année commencer à déployer la fibre optique jusque dans les entreprises et habitations. L'opérateur y investira trois milliards d'euros répartis sur les dix prochaines années et promet ainsi une couverture en fibre optique de 100 pour cent des villes densément peuplées.

En mars, Data News publiait dans son édition papier un article consacré au FTTH et à la manière dont les opérateurs européens tentent d'augmenter la vitesse d'internet même dans les zones reculées.

Nos partenaires