Peu de nouveaux étudiants en informatique

10/10/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Les universités et écoles supérieures du pays enregistrent pour cette année académique une hausse d'environ 5% du nombre d'étudiants de première génération, à savoir d'étudiants qui entament pour la première fois des études supérieures.

Les universités et écoles supérieures du pays enregistrent pour cette année académique une hausse d'environ 5% du nombre d'étudiants de première génération, à savoir d'étudiants qui entament pour la première fois des études supérieures.

Telle est la conclusion d'une enquête (très exhaustive) menée par Data News auprès des universités et écoles supérieures belges. Une belle croissance, à première vue du moins, même si en chiffres absolus, la croissance ne porte que sur 120 étudiants à peine dans 35 instituts. Cette croissance se situe en outre uniquement dans les écoles supérieures, alors que les universités connaissent une croissance presque nulle.

"Incompréhensible au vu du nombre d'emplois disponibles dans les TIC", estime Betty Goens, directrice des formations à l'UHasselt face à cette faible croissance. En outre, il faut s'attaquer d'urgence au faible pourcentage de filles dans cette branche, un taux étonnamment bas." D'autant que le nombre d'étudiantes de première génération est inférieur à 10%. "C'est à désespérer", ajoute-t-on à l'UCL.

Les résultats détaillés que Data News a réussi à collecter début octobre [peuvent être téléchargés ici au format pdf]. Quelques écoles souhaitent insister sur le fait qu'il s'agit là de chiffres arrêtés à un moment précis.

Nos partenaires