Les plus mauvais bulletins pour les CEO de Xerox, Yahoo et Microsoft

16/12/11 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Datanews

Parmi les CEO de toutes les grandes sociétés ICT américaines, ce sont Ursula Burns de Xerox, Timothy Morse de Yahoo et Steve Ballmer de Microsoft qui reçoivent les plus mauvais points par leur personnel. Voilà ce qui ressort de la 'Tech Industry Report Card' annuelle réalisée par le site web américain de carrières Glassdoor.com. Les collaborateurs des entreprises ICT peuvent y évaluer leur environnement de travail et leur CEO. Parmi les CEO, le score le plus faible a été obtenu par Ursula Burns de Xerox avec une appréciation de 28 pour cent seulement. L'année dernière, elle avait encore obtenu un score de 65 pour cent. Timothy Morse, CEO ad intérim de Yahoo, fait à peine mieux avec 31 pour cent (nettement en retrait du reste par rapport aux 56 pour cent de Carol Bartz, l'année dernière).

Les plus mauvais bulletins pour les CEO de Xerox, Yahoo et Microsoft

Parmi les CEO de toutes les grandes sociétés ICT américaines, ce sont Ursula Burns de Xerox, Timothy Morse de Yahoo et Steve Ballmer de Microsoft qui reçoivent les plus mauvais points par leur personnel.

Voilà ce qui ressort de la 'Tech Industry Report Card' annuelle réalisée par le site web américain de carrières Glassdoor.com. Les collaborateurs des entreprises ICT peuvent y évaluer leur environnement de travail et leur CEO. Parmi les CEO, le score le plus faible a été obtenu par Ursula Burns de Xerox avec une appréciation de 28 pour cent seulement. L'année dernière, elle avait encore obtenu un score de 65 pour cent. Timothy Morse, CEO ad intérim de Yahoo, fait à peine mieux avec 31 pour cent (nettement en retrait du reste par rapport aux 56 pour cent de Carol Bartz, l'année dernière). Et Steve Ballmer de Microsoft n'a pas de quoi pavoiser non plus avec un score d'appréciation de 35 pour cent seulement. L'an dernier, il avait été également 'busé' avec 49 pour cent.

Il y a moyen de faire beaucoup mieux, semble-t-il. Les meilleurs scores ont en effet été attribués aux CEO de National Instruments et de NetApp, respectivement James Truchard et Tom Georgens. Ils ont été crédités du score d'appréciation maximum de 100 pour cent. Tim Cook d'Apple et Aart de Geus, CEO de Synopsys, suivent avec 96 pour cent. Paul Otellini d'Intel obtient pour sa part 93 pour cent. Larry Page de Google et Mark Templeton de Citrix se distinguent eux aussi avec 92 pour cent. La plus forte hausse en appréciation de la part du personnel a été enregistrée par le CEO d'eBay, John Donahoe, qui est passé de 30 pour cent l'année dernière à 65 pour cent cette année.

En ce qui concerne les scores attribués à l'environnement de travail, c'est Facebook qui domine cette année encore le classement des entreprises ICT avec un résultat de 4,3 sur 5, ce qui représente néanmoins un recul par rapport à l'année dernière. MITRE, Google, Apple, Rackspace et Salesforce.com se classent aussi parmi les meilleurs employeurs. Les scores les plus faibles sont enregistrés par (de plus faible à un peu moins faible) Samsung Austin Semiconductor, Zynga, Xerox, HP, LexisNexis, Netflix et AT&T.

Nos partenaires