Les managers IT espèrent économiser 20 pour cent grâce à la SOA

22/11/06 à 00:00 - Mise à jour à 21/11/06 à 23:59

Source: Datanews

En introduisant une 'service oriented architecture' (SOA), les managers IT visent une économie de quelque 20 pour cent au bout d'une année. Voilà ce qui ressort d'une étude réalisée par le producteur de logiciels d'entreprise BEA Systems. "La SAO est devenue mature", peut-on y lire.

Le passage à une service oriented architecture (SOA) est en grande partie lié à des considérations d'économie: telle est l'une des conclusions tirées par BEA Systems de l'enquête qu'elle a menée auprès de 150 CIO en France, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Les CIO espèrent pouvoir économiser 20 pour cent en un an avec une SOA. Ils citent ensuite une amélioration de la flexibilité de la gestion de l'entreprise, plutôt un objectif à long terme. La SOA gagne en maturité et est de plus en plus utilisée, conclut encore BEA.D'autres indications sont également très parlantes: quasiment la moitié des participants à l'enquête ont dépensé à ce jour plus d'1 million de dollars dans des projets SOA. Plus ou moins deux tiers de l'argent investi dans ces projets émanent de budgets réservés à des solutions 'business'. Cela signifie que la SOA est considérée comme quelque chose qui peut générer des résultats y compris sur le plan 'business'. Les fonds disponibles pour un projet SOA sont injectés à hauteur de 40 pour cent dans l'infrastructure (enterprise services buses, security, data services,...), et de 54 pour cent dans la formation et l'engagement. Voilà qui indique que les entreprises désirent toujours davantage disposer elles-mêmes des capacités pour travailler avec une SOA.

Nos partenaires