Le fisc s'intéresse aux investisseurs bitcoin

02/03/18 à 13:44 - Mise à jour à 13:39

Source: Belga

Le fisc cible les Belges qui investissent dans les crypto-monnaies. Les premiers dossiers sont désormais ouverts, mais cela ne s'arrêtera pas là, selon les journaux De Standaard et Het Nieuwsblad de ce vendredi.

Le fisc s'intéresse aux investisseurs bitcoin

© Getty Images/iStockphoto

L'Inspection Spéciale des Impôts (ISI) va s'intéresser de plus en plus près aux Belges qui investissent dans les crypto-monnaies, telles le bitcoin. Actuellement, trois dossiers sont en cours de traitement, alors qu'un quatrième a été classé sans suite.

Quiconque spécule avec les crypto-monnaies, devra payer un impôt de 33 pour cent sur ses bénéfices, qu'il sera tenu d'indiquer dans la rubrique 'revenus divers' de sa déclaration fiscale. Cette règle a été introduite fin de l'année dernière déjà, mais il s'avère malaisé pour l'inspection de l'imposer, parce que les investisseurs dans les crypto-monnaies négocient avec des plates-formes de traitement étrangères opaques.

Il n'empêche que le fisc envisage de renforcer sensiblement le contrôle des crypto-investisseurs. 'C'est un monde dans lequel les administrations financières s'attendent à tout', déclare Francis Adyns, porte-parole du SPF Finances.

Pour ce qui est des trois dossiers en cours, le fisc a reçu des informations sur les Belges concernés de la part d'un service d'impôts étranger. En outre, le service fiscal se dit prêt à prendre directement contact avec les crypto-bourses pour leur demander des renseignements sur certains compatriotes.

Nos partenaires