Le Financial Times a clôturé 2012 avec davantage d'abonnés numériques que papier

25/02/13 à 16:47 - Mise à jour à 16:47

Source: Datanews

Le journal d'affaires britannique Financial Times a en 2012 clôturé pour la première fois une année complète avec davantage d'abonnés pour son édition numérique que pour sa version papier.

Le Financial Times a clôturé 2012 avec davantage d'abonnés numériques que papier

Le fait que le nombre d'abonnés numériques ait dépassé le nombre d'abonnés au Financial Times imprimé en 2012, était déjà annoncé au vu des résultats du premier semestre. A présent, la maison mère Pearson vient de publier ses chiffres annuels de 2012, qui confirment la tendance.

Le journal a clôturé 2012 sur 602.000 abonnés. 318.000 d'entre eux avaient un abonnement à la version numérique et les 274.000 restants un abonnement à l'édition papier. La moitié du chiffre d'affaires du FT Group est aussi à mettre au compte des services numériques.

En tout, 3,5 millions de personnes ont lu le journal via l'appli web, qui fonctionne dans le navigateur et est ainsi compatible avec plusieurs appareils mobiles. Dans notre pays, le journal De Tijd dispose d'une appli similaire.

Pearson a encore dévoilé que 30 pour cent du trafic sur FT.com provenaient l'an dernier d'un support mobile et que 15 pour cent de tous les nouveaux abonnés arrivaient via l'autoroute mobile.
Récemment, le Financial Times annonçait encore sa stratégie 'digital first': les futurs articles paraîtront d'abord sur les canaux en ligne et seulement après sur papier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires