Le Baromètre belge de la société de l'information

21/11/12 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

Le SPF Economie a regroupé dans le Baromètre de la société de l'information une multitude de chiffres et de données officiels représentant une vue instantanée de la 'société et de l'économie numériques belges'.

Le Baromètre belge de la société de l'information

Le SPF Economie a regroupé dans le Baromètre de la société de l'information une multitude de chiffres et de données officiels représentant une vue instantanée de la 'société et de l'économie numériques belges'.

Les études relatives à la situation numérique de la société et de l'économie émanent souvent d'entreprises privées et sont difficilement comparables, affirme Jean-Marc Delporte, président du comité de direction du SPF Economie. C'est pourquoi toute une série de chiffres et de données officiels liés au phénomène ICT dans notre pays ont été collectés dans le cadre de l''agenda numérique' européen pour en faire un 'baromètre de la société de l'information'. L'on y brosse un aperçu de l'infrastructure ICT et de son utilisation dans les familles et les entreprises, et l'on y aborde des sujets comme l'e-gov, la sécurité, les e-skills, les télécommunications et l'infrastructure, le secteur ICT même, ainsi qu'une comparaison avec les autres pays, y compris hors Europe.

D'une analyse de ces données par Alian Ejzyn de l'ICHEC, il ressort que notre pays se distingue en matière d'équipement dans les ménages et les entreprises, de même que dans le domaine de l'accès haut débit à internet. Nombre de citoyens et d'entreprises ont déjà eu aussi contact avec les pouvoirs publics par la voie électronique. Notre pays est même parmi les meilleurs pour ce qui est du banking en ligne. Par contre, l'utilisation de l'internet mobile y est particulièrement faible (à peine 19% de la population en 2012 contre une moyenne de 43% en Europe), tandis que 61% de la population se considère insuffisamment informé à propos de la cybercriminalité (et ce alors que seuls 64% des utilisateurs recourent à un logiciel anti-virus).

Ce qui est assurément plus préoccupant, c'est que 43% des Belges ont certes placé des commandes on-line, mais connaissent à peine leurs droits dans le domaine des achats en ligne. Les entreprises belges accusent de leur côté du retard sur le plan des commandes on-line de l'étranger (un point auquel il est possible de travailler en collaboration avec des groupes d'intérêt en 'e-commerce').

Bref, la Belgique dispose d'une bonne assise dans l'optique de l'utilisation de l'ICT et d'internet, mais il y a encore souvent des carences au niveau de l'usage qui en est fait. Le SPF Economie a dès lors mis au point un plan d'action national qui se trouve à présent chez le ministre et qui traite de tous les points de l''agenda numérique'. Ce plan fera aussi l'objet d'une concertation avec les régions et les communautés, afin d'atteindre un consensus quant à son exécution. Le SPF Economie même consentira aussi des efforts pour rendre les informations qu'il prodigue sur son site web, plus accessibles à des groupes plus larges de citoyens et d'entreprises.

'Digital Champion' Après le 'Baromètre', l'on passa à la présentation de Saskia Van Uffelen, CEO de Bull Belux, comme 'Digital Champion' belge. L'accent qu'elle entend mettre sur l'amélioration des e-compétences de la population en général et des jeunes en particulier, sera tout spécialement le bienvenu. C'est ainsi qu'il ressort notamment du baromètre qu'à peine un cinquième de la population sait comment adapter les paramètres dans des programmes (tels des navigateurs, etc.). Le 13 décembre, elle prendra en tout cas part à un événement belge axé sur les 'e-skills', en collaboration avec la Commission européenne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires