La Belgique compte la moitié de connexions à fibre optique en plus qu'il y a un an

16/02/18 à 13:19 - Mise à jour à 13:32

Source: Datanews

Le nombre d'habitations équipées d'une connexion à fibre optique ultrarapide a augmenté de façon phénoménale dans notre pays et ce, même si nous sommes encore nettement distancés par quasiment chaque état européen au niveau du nombre total de connexions de ce genre.

La Belgique compte la moitié de connexions à fibre optique en plus qu'il y a un an

. © istockphoto

En septembre 2017, la Belgique recensait 48 pour cent de connexions à fibre optique en plus qu'à la même période en 2016. Il s'agit ici de 'fibre-to-the-home' (FTTH) ou de 'fibre-to-the-building' (FTTB). Notre pays se classe ainsi dans le top dix des états européens en croissance, à égalité avec la Suède (+49%), la Finlande (+44%), la Roumanie (+51%) ou l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie (+48-49%).

Ces chiffres proviennent de FTTH Council, à savoir le groupe de défense des intérêts du secteur de la fibre optique, et ont été déterminés par le cabinet d'analystes iDate.

La forte croissance de FTTH/B dans notre pays est due notamment aux projets de Proximus d'investir dans les années à venir des milliards d'euros dans son réseau. C'est ainsi que l'opérateur est depuis début 2017 occupé à effectuer un déploiement dans les grandes villes. Même Telenet fournit aujourd'hui en quantité limitée la fibre optique jusqu'à l'habitation et ce, même si l'entreprise continue de supporter principalement le coax.

Faible nombre de starters

Il n'empêche que les chiffres cités doivent être quelque peu nuancés de part et d'autre. C'est ainsi que sur le marché résidentiel, il y a eu à peine des connexions à fibre optique l'année dernière. Les principales exceptions se situèrent au niveau de nouveaux lotissements, où une nouvelle connexion devait de toute façon se faire, ainsi qu'au niveau de quelques projets-pilotes. La Belgique progresse donc surtout du fait que le nombre de connexions FTTH y est encore particulièrement faible.

.

. © FTTH Council/iDate

Si faible même que notre pays ne figure pas dans le classement européen qui démarre avec un taux de pénétration d'1 pour cent. Aujourd'hui, ce classement est dominé par la Lettonie (un peu plus de 50 pour cent) suivie par la Suède et la Lituanie (+40%). Quant à la Russie, la Biélorussie, la Roumanie, l'Espagne et la Norvège, ils se caractérisent par plus de 30 pour cent de pénétration FTTH.

Meilleur réseau cuivré

D'un autre côté, notre pays - plus particulièrement Proximus - a pu continuer d'accroître la vitesse de l'ancien réseau cuivré ces dernières années, notamment grâce à la technologie de vectorisation.

Il en résulte que l'opérateur peut proposer aujourd'hui des vitesses allant jusqu'à 100 Mbps sans fibre optique jusqu'à la maison. Cela fait des années déjà que la fibre optique est déployée chez nous jusqu'à l'armoire en rue ('fibre to the curb' ou FTTC). Il en résulte que la nécessité d'investir dans FTTH était jusqu'il y a peu moins urgente.

Nos partenaires