Getronics: pas de désinvestissement en Belgique

20/03/08 à 11:50 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Depuis le rachat par KPN en octobre dernier, des rumeurs circulent concernant certains désengagements de Getronics. Eric van der Meijden, CEO et directeur général Benelux, nous confirme qu'aucune cession d'activité ne touchera la Belgique.

Depuis le rachat par KPN en octobre dernier, des rumeurs circulent concernant certains désengagements de Getronics. Eric van der Meijden, CEO et directeur général Benelux, nous confirme qu'aucune cession d'activité ne touchera la Belgique.

"Au total, nous avons prévu pour 800 millions EUR de désengagements, dont 400 millions EUR aux Pays-Bas dans le domaine du développement d'applications (*), outre la cessions de nos activités dans la péninsule ibérique et en Australie, précise Eric van der Meijden à l'occasion du lancement de Future Ready Workspace 2.0. Mais pas question d'abandonner en Belgique nos services en 'enterprise content management', en 'workflow' et en gestion documentaire, que nous considérons comme le prolongement de notre stratégie Workplace."

Rachetée en octobre dernier par KPN, Getronics a dévoilé sa nouvelle stratégie en deux axes. Primo, devenir un acteur international de premier plan en gestion du poste de travail avec son offre Future Ready Workspace (désormais en version 2.0), où la société gère déjà plus de 2 millions de 'seats' et peut faire valoir des références comme Shell (80.000 utilisateurs), Fortis (55.000 utilisateurs, auxquels s'ajoutent depuis peu 35.000 utilisateurs grâce à la reprise partielle d'ABN-Amro) ou Axa (70.000 utilisateurs). L'objectif étant ici de gérer 3 millions de 'desktops' d'ici 2010, soit une augmentation de 50%. Second axe stratégique, être dans le Benelux un leader en services ICT avec des services pour les 'datacenters', le SaaS (Software as a Service) ou les solutions de communication d'entreprise, outre la consultance regroupée désormais dans une nouvelle entité Getronics Consulting (4.000 consultants).

A noter encore que la société se positionne désormais sous le nom Getronics, abandonnant aux Pays-Bas toute référence à PinkRoccade.

(*) Les activités cédées concernent les services applicatifs 'business', les solutions pour les gouvernements locaux et les solutions pour le monde de la santé.

Nos partenaires