Des dérivés d'Angry Birds sont annoncés

19/06/12 à 17:03 - Mise à jour à 17:03

Source: Datanews

Rovio va cette année encore lancer pas mal de nouveaux jeux ...

Des dérivés d'Angry Birds sont annoncés

L'entreprise finnoise de loisirs Rovio va cette année encore lancer pas mal de nouveaux jeux Angry Birds sur le marché. Voilà ce qu'a expliqué Teemu Huuhtanen, directeur M&A de Rovio, en marge d'ICT Spring à Luxembourg. "Tous ces jeux ne seront pas basés 'slinger', attendez-vous à de nombreux 'spin-offs'."

Angry Birds est la franchise à la croissance la plus rapide qui soit. AB Space, le tout dernier jeu de la série, a été téléchargé 10 millions de fois en trois jours et au bout d'une semaine, la limite des 20 millions était atteinte. En tout, les jeux mettant en scène les 'vilains oiseaux' ont déjà été installés plus d'un milliard de fois. Mais combien de temps faudra-t-il encore attendre avant que les fans du concept en aient assez de catapulter ces bestioles?

Teemu Huuhtanen, directeur M&A de Rovio, ne s'en préoccupe pas, et ce même si en marge de l'événement ICT Spring à Luxembourg, il a quand même admis que le temps des spin-offs était venu. "L'on ne peut priver les fans du concept original, people like to sling birds and break stuff. Mais l'on peut travailler avec des dérivés. Dans les prochains mois, nous allons lancer de nombreux nouveaux concepts de jeu, dans lesquels les personnages AB tiendront le rôle principal. Les spin-offs arrivent!"

Rovio, qui enregistre aujourd'hui un chiffre d'affaires de 107 millions de dollars (et un bénéfice de pas moins de 67,6 millions de dollars), empoche entre-temps aussi pas mal de revenus issus de produits dérivés. Plus de 30 pour cent de son chiffre d'affaires proviennent du merchandising. Pour vous donner une idée précise, sachez que quelques jours après que l'entreprise ait lancé en Finlande une boisson fraîche Angry Birds, elle avait déjà détrôné des géants comme Coca Cola et Pepsi.

"Angry Birds est actuellement l'une des rares marques à se distinguer partout dans le monde", ajoute encore Huuhtanen. "Même au Japon, pourtant un marché réputé très difficile, notre dernier jeu s'est immédiatement classé à la première place. Nous nous mesurons volontiers à Disney, même si nous sommes plutôt un Disney 2.0. De toute façon, Rovio n'est plus une entreprise de jeux pure, mais un groupe de loisirs ('entertainment'). Les premiers parcs d'attractions sont en cours de construction en Finlande, en Grande-Bretagne et en Chine. Les Etats-Unis suivront rapidement."

Quel est donc, selon Huuhtanen, le secret de ce succès? "Les personnages, la solide propriété intellectuelle", répond-il. "Et le fait que nous ayons toujours présenté les jeux Angry Birds comme un service. Nous actualisons en permanence et ajoutons constamment du nouveau contenu. C'est apprécié par les fans."

"Aujourd'hui, il s'agit d'étendre encore notre univers et de fournir de nouvelles expériences à toutes les plates-formes disponibles", conclut le Finnois. "Bientôt, Angry Birds sera aussi disponible sur les consoles. Nous y travaillons avec Activision. Ce que nous ferions différemment si nous devions nous lancer aujourd'hui? Sauter Facebook et miser directement sur le mobile."

En savoir plus sur:

Nos partenaires