Baptême de l'air pour un nouveau satellite d'images

13/08/14 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Datanews

Le nouveau satellite WorldView3 offrira des détails jusqu'à 31cm à Google Maps et à d'autres utilisateurs d'images commerciales.

Baptême de l'air pour un nouveau satellite d'images

C'est aujourd'hui le 13 août à 19H30 (heure belge) que DigitalGlobe a prévu de lancer son tout nouveau satellite, le WorldView3. Ce satellite, construit par Ball Aerospace & Technologies Corp, sera le premier satellite commercial à offrir des images de l'espace avec des détails de 31 cm. A cette fin, il fallait une décision du gouvernement américain car des photos d'une précision supérieure à 50 cm ne peuvent être vendues à aucun autre client que les autorités des Etats-Unis. WorldView3 réalisera ses images à une altitude de 617 km dans une orbite synchrone au soleil au dessus des pôles terrestres (afin que les images soient toujours prises avec une même position du soleil). La précision de 31 cm est rendue possible grâce à un télescope équipé d'un miroir d'1,1 m fabriqué par Exelis, et d'un élément de captage de 10 méga-pixels. Le satellite est conçu pour une durée de vie de 7 ans, mais qu'on évalue à 10 - 12 ans.

Clients commerciaux

Le client principal pour des images commerciales dans l'espace reste le gouvernement américain et ce, tant pour son propre usage que pour partager avec ses alliés (l'on soupçonne cependant que ses propres images militaires d'une précision d'1 cm ne sont pas partagées). En outre, une multitude d'industries et de services, qui font appel à des images spatiales, sont intéressés, comme le cadastre, l'agriculture, le pétrole et le gaz, les mines, ainsi que des sciences telles la géologie, voire l'archéologie. Outre des images détaillées, l'on pourra exploiter aussi les informations captées par les détecteurs dans diverses longueurs d'onde du spectre, comme le rayonnement infrarouge bref. WorldView3 pourra également effectuer des observations dans l'atmosphère des nuages, aérosols et vapeurs d'eau, ainsi que de la glace et de la neige au sol.

Parmi les utilisateurs connus des images de DigitalGlobe, il y a Google Maps et Bing Maps. Le nouveau satellite fournira certainement aussi des images d'une résolution supérieure. DigitalGlobe propose du reste également des services permettant à des tiers d'utiliser sans problème ce genre de photos. Toute cette industrie est par ailleurs en train d'évoluer car DigitalGlobe va aussi fournir du matériel à MapBox Inc, une organisation open source qui a récolté 10 millions de dollars fin de l'an dernier encore. Google a également racheté récemment Skybox Imaging, une startup qui offre des images d'une précision de 90 cm avec des microsatellites de type Cubesat.

WorldView3 est le sixième satellite de la flotte spatiale de DigitalGlobe qui propose aujourd'hui des images d'une précision de 82 à 41 cm. Le lancement d'un deuxième satellite à images d'une précision de 31 cm est prévu en 2016.

Nos partenaires