ABN Amro : RBS réduit l'externalisation des TIC

24/07/08 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Royal Bank of Scotland, le nouveau propriétaire de la branche Banque commerciale d'ABN Amro, a décidé de réduire la sous-traitance des activités TIC. Fortis procède également à une évaluation de l'externalisation.

Royal Bank of Scotland, le nouveau propriétaire de la branche Banque commerciale d'ABN Amro, a décidé de réduire la sous-traitance des activités TIC. Fortis procède également à une évaluation de l'externalisation.

La branche Banque commerciale d'ABN Amro va reprendre en charge ses activités TIC. Royal Bank of Scotland, le nouveau propriétaire de cette branche, réduira dans ce contexte le contrat de sous-traitance avec le prestataire de services TIC EDS. L'information est publiée par le Financieele Dagblad.

De 400 à 500 collaborateurs seraient rapatriés de chez EDS. On ignore encore si le contrat avec EDS va être résilié immédiatement ou si RBS attendra, pour ce faire, le moment où cette résiliation pourra se faire sans frais.

Selon le journal, la principale raison de cette décision est que, "dans la culture de RBS, les technologies de l'information sont considérées comme trop vitales pour être sous-traitées." Fortis, qui a repris la branche Services financiers privés d'ABN Amro, envisagerait également de ramener dans son giron les activités TIC.

En raison de la reprise d'ABN Amro par le consortium de banques RBS, Banco Santander et Fortis, tous les systèmes TIC doivent être dissociés. Chacune des parties concernées possède ses propres systèmes informatiques, dans lesquels les composants d'ABN Amro doivent être intégrés. "Nous avons besoin de personnes qui configureront l'infrastructure technologique dans notre filiale néerlandaise", a expliqué au Telegraaf un porte-parole de la banque écossaise.

ABN Amro est la première grande banque à décider, aux Pays-Bas, de sous-traiter ses activités TIC. Dans ce cadre, la branche Banque commerciale de la banque a conclu, à la fin de 2002, un contrat d'une valeur de 1,3 milliard d'euros avec EDS. Depuis, le prestataire de services assure la gestion des ordinateurs de milieu de gamme et de bureau, des applications, des serveurs web et des équipements réseau. L'entreprise fournissait en outre une ligne d'assistance à la banque et assurait le développement des logiciels. Le contrat prévoyait également qu'EDS reprenne plus de mille collaborateurs de la banque.

En septembre 2005, ABN Amro a décidé d'également sous-traiter les composants TIC des autres branches de la banque. Un contrat quinquennal d'une valeur de 1,5 milliard d'euros a été passé avec IBM pour la gestion de l'infrastructure TIC. Depuis, la gestion des applications est assurée, pour cinq ans, par le consortium indien Tata Consultancy Service (TCS) et Infosys. La valeur totale de ces contrats est d'environ 300 millions d'euros.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires