De Croo a, conjointement avec le secrétaire d'Etat en charge de la mer du Nord Bart Tommelein, préparé une proposition d'arrêté royal qui crée un cadre pour les futures demandes de droits d'utilisation 2G/3G pour les parcs éoliens en mer.

La proposition régularise aussi les droits d'utilisation que l'IBPT a attribués au trafic des données mobiles des banques Bligh et Lodewijk (à Base) et de la banque Thornton (aux e-BO-enterprises).

L'arrêté royal prévoit aussi que les opérateurs devront établir une déclaration pour pouvoir obtenir les droits d'utilisation. Ils devront en outre payer un droit annuel pour la mise à disposition des fréquences. Les connexions 2G/3G supporteront l'exploitation et la maintenance des parcs éoliens.

Selon le ministre De Croo (Open Vld), un cadre clair favorisera le bon fonctionnement des parcs éoliens offshore en mer du Nord. Quant à Rik Tommelein, qui appartient au même parti, il insiste sur le fait que la technologie des données mobiles est essentielle pour la sécurité de la mer du Nord densément fréquentée par les bateaux.

"Un trafic de données fluide peut s'avérer intéressant pour la navigation maritime et la pêche, mais aussi pour de nouvelles activités en mer comme les piscicultures", a-t-il encore déclaré.

De Croo a, conjointement avec le secrétaire d'Etat en charge de la mer du Nord Bart Tommelein, préparé une proposition d'arrêté royal qui crée un cadre pour les futures demandes de droits d'utilisation 2G/3G pour les parcs éoliens en mer. La proposition régularise aussi les droits d'utilisation que l'IBPT a attribués au trafic des données mobiles des banques Bligh et Lodewijk (à Base) et de la banque Thornton (aux e-BO-enterprises).L'arrêté royal prévoit aussi que les opérateurs devront établir une déclaration pour pouvoir obtenir les droits d'utilisation. Ils devront en outre payer un droit annuel pour la mise à disposition des fréquences. Les connexions 2G/3G supporteront l'exploitation et la maintenance des parcs éoliens.Selon le ministre De Croo (Open Vld), un cadre clair favorisera le bon fonctionnement des parcs éoliens offshore en mer du Nord. Quant à Rik Tommelein, qui appartient au même parti, il insiste sur le fait que la technologie des données mobiles est essentielle pour la sécurité de la mer du Nord densément fréquentée par les bateaux. "Un trafic de données fluide peut s'avérer intéressant pour la navigation maritime et la pêche, mais aussi pour de nouvelles activités en mer comme les piscicultures", a-t-il encore déclaré.