Tout sur MONA

MONA, une émanation de la KU Leuven, et l'institut de recherche VITO ont mis au point une intelligence artificielle capable de détecter les premiers signes de cécité. La technologie sera disponible à partir de cette année pour les hôpitaux et les oculistes.