La chaîne allemande à bas prix commercialise ses abonnements à Aldi Life à partir de ce jeudi en Allemagne. Pour tout juste moins de huit euros par mois, les clients auront accès à l'archive musicale du partenaire de lancement Napster, qui est entre-temps aussi actif sur le marché de la diffusion musicale. Via cette archive, quelque 34 millions de plages musicales pourraient être écoutées.

Même si le prix de 7,99 euros est inférieur à celui de Spotify ou d'Apple Music (qui demandent 9,99 euros), reste à savoir si Aldi Life pourra 'chiper' beaucoup d'utilisateurs chez ses concurrents.

Deezer, Spotify et Apple Music proposent en effet d'intéressants extras (comme des pistes musicales exclusives et des tas de possibilités de personnalisation), que l'on ne retrouve pas sur la plate-forme du discount-streamer allemand.

L'on ne sait provisoirement pas encore si et quand le nouveau service musical d'Aldi débarquera dans d'autres pays.

La chaîne allemande à bas prix commercialise ses abonnements à Aldi Life à partir de ce jeudi en Allemagne. Pour tout juste moins de huit euros par mois, les clients auront accès à l'archive musicale du partenaire de lancement Napster, qui est entre-temps aussi actif sur le marché de la diffusion musicale. Via cette archive, quelque 34 millions de plages musicales pourraient être écoutées. Même si le prix de 7,99 euros est inférieur à celui de Spotify ou d'Apple Music (qui demandent 9,99 euros), reste à savoir si Aldi Life pourra 'chiper' beaucoup d'utilisateurs chez ses concurrents. Deezer, Spotify et Apple Music proposent en effet d'intéressants extras (comme des pistes musicales exclusives et des tas de possibilités de personnalisation), que l'on ne retrouve pas sur la plate-forme du discount-streamer allemand. L'on ne sait provisoirement pas encore si et quand le nouveau service musical d'Aldi débarquera dans d'autres pays.