Six associations nationales de 'business angels' ont conjointement créé 'Business Angels Europe', un nouveau groupement de droit belge qui entend promouvoir les investissements des business angels sur le Vieux Continent.

Entre autres Band (Allemagne), Ban Netherlands (Pays-Bas), Ban et Beangels (Belgique) et France Angels (France) se sont unis pour fonder Business Angels Europe, une association non marchande, dont le bureau se situe à Bruxelles.

La mission première de la nouvelle association est de favoriser les investissements des business angels dans tous les pays de l'Union européenne, même si l'objectif est aussi de réunir les différentes communautés de business angels et de les représenter auprès des institutions européennes.

"En outre, nous voulons plaider pour un climat fiscal plus favorable et pour un cadre politique plus souple pour les investisseurs angels en Europe", explique Philippe Gluntz, le président français de Business Angels Europe. "Evidemment, nous contrôlerons aussi si les business angels respectent les pratiques éthiques usuelles et les standards existants au sein de leur communauté. Sur ce plan, des meilleures pratiques doivent être à coup sûr échangées."

Enfin, l'objectif est aussi d'encourager les investissements transfrontaliers tant au niveau européen qu'international et de servir d'organe de concertation et de porte-parole européen auprès des communautés mondiales de business angels.

Le développement de cette autre organisation qu'est The European Trade Association for Business Angels, Seed Funds, and Other Early Stage Market Players (Eban), serait aussi soutenu.

Six associations nationales de 'business angels' ont conjointement créé 'Business Angels Europe', un nouveau groupement de droit belge qui entend promouvoir les investissements des business angels sur le Vieux Continent.Entre autres Band (Allemagne), Ban Netherlands (Pays-Bas), Ban et Beangels (Belgique) et France Angels (France) se sont unis pour fonder Business Angels Europe, une association non marchande, dont le bureau se situe à Bruxelles.La mission première de la nouvelle association est de favoriser les investissements des business angels dans tous les pays de l'Union européenne, même si l'objectif est aussi de réunir les différentes communautés de business angels et de les représenter auprès des institutions européennes."En outre, nous voulons plaider pour un climat fiscal plus favorable et pour un cadre politique plus souple pour les investisseurs angels en Europe", explique Philippe Gluntz, le président français de Business Angels Europe. "Evidemment, nous contrôlerons aussi si les business angels respectent les pratiques éthiques usuelles et les standards existants au sein de leur communauté. Sur ce plan, des meilleures pratiques doivent être à coup sûr échangées."Enfin, l'objectif est aussi d'encourager les investissements transfrontaliers tant au niveau européen qu'international et de servir d'organe de concertation et de porte-parole européen auprès des communautés mondiales de business angels.Le développement de cette autre organisation qu'est The European Trade Association for Business Angels, Seed Funds, and Other Early Stage Market Players (Eban), serait aussi soutenu.