Morrow Ventures: telle est l'appellation du nouveau projet de l'entrepreneuse technologique Ruth Janssens et de Sara Lambrechts, investment manager chez The CoFoundry. Morrow Ventures n'est pas une jeune pousse, mais un fonds technologique. Ruth Janssens y apporte son expérience d'entrepreneuse technologique, alors que Sara Lambrechts y ajoute son savoir-faire d'investisseuse technologique, notamment chez GIMV. Ces dernières années, ce duo a du reste déjà collaboré intensivement, puisque Sara a investi avec The CoFoundry dans la startup technologique de Ruth.

A propos du fonds, Ruth Janssens ne peut pas encore dire grand-chose. 'Nous visons 25 millions d'euros. Nous sommes encore pleinement occupées à en constituer le capital. Cronos est le premier partenaire à s'engager', explique Janssens à Data News. Les deux femmes ciblent des entreprises confirmées, mais tout aussi bien des fonds familiaux, des investisseurs institutionnels et des business angels. Le fonds se focalisera clairement sur 4 segments. D'abord la transformation numérique dans des services professionnels tels insurtech, HR-tech et legaltech, mais ensuite aussi de nouveaux concepts de vente au détail et des technologies révolutionnaires dans les domaines des médias et des loisirs. Et enfin, les villes connectées, le transport, la logistique et la mobilité : le tout rassemblé sous le dénominateur 'urban technology'.

Concrètement, le fonds investira dans des entreprises technologiques possédant une technologie SaaS/software évolutive et ayant pu, avec une bonne équipe, s'attirer des premiers clients sur un marché, où ils peuvent faire la différence. 'Nous accompagnerons les fondateurs d'entreprise à franchir un nouveau pas dans leur processus de croissance au moyen de notre connaissance et de notre réseau', indique Janssens. 'Pourquoi le faisons-nous? Parce que nous observons une besoin clair de capital d'amorçage dans les segments que nous ciblons. Le flux d'affaires massif que nous avons déjà reçu, en est la meilleure preuve. Ce sont du reste aussi les segments les plus intéressants pour trouver de l'investissement d'accompagnement auprès de fonds étrangers, une fois la tâche de Morrow Ventures terminée.' Les participations de Morrow Ventures pourront varier de 400.000 à 1,1 million d'euros réparties sur les 5 prochaines années.

Morrow Ventures: telle est l'appellation du nouveau projet de l'entrepreneuse technologique Ruth Janssens et de Sara Lambrechts, investment manager chez The CoFoundry. Morrow Ventures n'est pas une jeune pousse, mais un fonds technologique. Ruth Janssens y apporte son expérience d'entrepreneuse technologique, alors que Sara Lambrechts y ajoute son savoir-faire d'investisseuse technologique, notamment chez GIMV. Ces dernières années, ce duo a du reste déjà collaboré intensivement, puisque Sara a investi avec The CoFoundry dans la startup technologique de Ruth.A propos du fonds, Ruth Janssens ne peut pas encore dire grand-chose. 'Nous visons 25 millions d'euros. Nous sommes encore pleinement occupées à en constituer le capital. Cronos est le premier partenaire à s'engager', explique Janssens à Data News. Les deux femmes ciblent des entreprises confirmées, mais tout aussi bien des fonds familiaux, des investisseurs institutionnels et des business angels. Le fonds se focalisera clairement sur 4 segments. D'abord la transformation numérique dans des services professionnels tels insurtech, HR-tech et legaltech, mais ensuite aussi de nouveaux concepts de vente au détail et des technologies révolutionnaires dans les domaines des médias et des loisirs. Et enfin, les villes connectées, le transport, la logistique et la mobilité : le tout rassemblé sous le dénominateur 'urban technology'.Concrètement, le fonds investira dans des entreprises technologiques possédant une technologie SaaS/software évolutive et ayant pu, avec une bonne équipe, s'attirer des premiers clients sur un marché, où ils peuvent faire la différence. 'Nous accompagnerons les fondateurs d'entreprise à franchir un nouveau pas dans leur processus de croissance au moyen de notre connaissance et de notre réseau', indique Janssens. 'Pourquoi le faisons-nous? Parce que nous observons une besoin clair de capital d'amorçage dans les segments que nous ciblons. Le flux d'affaires massif que nous avons déjà reçu, en est la meilleure preuve. Ce sont du reste aussi les segments les plus intéressants pour trouver de l'investissement d'accompagnement auprès de fonds étrangers, une fois la tâche de Morrow Ventures terminée.' Les participations de Morrow Ventures pourront varier de 400.000 à 1,1 million d'euros réparties sur les 5 prochaines années.