On-Hertz rend la radio financièrement accessible en déplacement

18/10/18 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Faire de la radio ci et là, c'est coûteux! Tel n'est cependant plus le cas, car la start-up On-Hertz le permet à présent au moyen d'un simple logiciel. La chaîne flamande VRT s'y est déjà intéressée.

On-Hertz rend la radio financièrement accessible en déplacement

Renaud Schoonbroodt et Benjamin Lardinoit, les fondateurs d'On-Hertz © .

Ils ont tous deux déjà pas mal travaillé dans la radiodiffusion, les fondateurs d'On-Hertz, à savoir Renaud Schoonbroodt et Benjamin Lardinoit. Ils connaissaient donc la chanson: faire de la radio hors des sentiers battus revient sacrément cher. Il faut emmener beaucoup trop de matériel pour ce faire, 'alors que la radio est par excellence un support de proximité', déclare Lardinoit. 'Cela se voit aussi dans les chiffres d'écoute qui, contrairement à ceux de la télévision, restent bons.'

Plus la radio est proche de l'auditeur, mieux c'est. Et s'il y a une solution capable de faciliter les choses, ce n'en est que mieux encore. Schoonbroodt et Lardinoit ont donc développé un logiciel qui regroupe les trois fonctions de la radio, à savoir: 'reproduire de la musique, diffuser des présentations ou des entretiens, et permettre aux auditeurs d'appeler. Nous avons réuni les trois dans un même programme pratique, capable de tourner sur un ordinateur portable ordinaire. Il suffit de brancher l'un ou l'autre câble, et le tour est joué pour faire de la radio ici et là.'

C'est fou. Pourquoi a-t-il fallu attendre si longtemps, avant que quelqu'un y pense? Lardinoit estime que les autres développeurs n'ont souvent pris en considération qu'une seule fonction. 'Nous sommes en fait les premiers à avoir regroupé les trois aspects dans un programme unique. Evidemment, il y a également la question de la puissance de calcul. Ce n'est qu'actuellement que les ordinateurs sont suffisamment puissants que pour pouvoir le faire tourner.'

On-Hertz propose son logiciel sur base d'une licence 'pay-per-use' (paiement selon l'usage). 'Vous paierez donc plus si vous émettez plus.' Depuis le début du mois de septembre, il est utilisé à la VRT, où nous participons aussi au programme Sandox. La startup est consciente qu'elle devra ensuite envisager l'étranger. 'C'est un marché de niche. Nous devrons donc sortir de la Belgique, où nous sommes encore en négociations avec quelques radios universitaires. Au-delà des frontières nationales, nous voulons surtout travailler avec des partenaires qui peuvent proposer notre programme au consommateur.'

Schoonbroodt et Lardinoit ont fondé On-Hertz avec des moyens propres (30.000 euros), avant d'être repris dans le programme iStart de l'Imec et de recevoir un nouvel investissement de 50.000 euros. 'Nous préparons à présent une nouvelle phase de capitalisation par laquelle nous souhaitons récolter quelque 300.000 euros, afin de poursuivre le développement du logiciel et de la branche 'vente & marketing'', apprend-on encore. 'Dans ce but, nous recherchons en premier lieu des business angels, mais aussi des entreprises partenaires qui pourraient représenter une plus-value pour nous.'

On-Hertz

Siège social: Kraainem

Nombre d'associés: 2 (+ Imec)

A la recherche de capital supplémentaire?: Oui, 300.000 euros recherchés.

Site web: https://www.on-hertz.com

Nos partenaires