Ce Bruxellois sécurise vos fichiers au moyen de la chaîne de blocs

17/07/18 à 15:54 - Mise à jour à 15:55

Quiconque veut avoir la certitude qu'un document est authentique, a provisoirement encore besoin de l'aide d'un notaire. Grâce à la technologie 'blockchain' de la startup bruxelloise Binderz, un contrat ou tout autre document conclu entre deux parties peut aussi être crypté numériquement de telle sorte que son authenticité devienne incontestable.

Ce Bruxellois sécurise vos fichiers au moyen de la chaîne de blocs

© .

Réginald de Wasseige s'était rendu compte par lui-même, lorsqu'il était actif auprès du fonds d'investissement bruxellois Cobepa, combien il était malaisé de sécuriser un pdf, afin de ne plus autoriser le moindre changement par la suite. Il suivit par conséquent un cours accéléré de cryptage chez Le Wagon et développa ensuite une méthode en vue de changer les choses.

Il en résulte que l'on n'est à présent pas toujours obligé de se tourner vers un notaire pour valider l'authenticité d'un document. 'Il va de soi', explique-t-il, 'que pour l'achat d'une maison, vous devrez provisoirement encore et toujours passer par un notaire, mais il y a de nombreux contrats conclus entre entreprises qui nécessitent aussi une sécurité supplémentaire. Je citerai l'exemple d'entreprises non-clientes chez nous, telles les grandes firmes de dragage De Nul ou DEME, qui doivent régulièrement remettre des offres de plusieurs millions. Dans ce cas, aucune partie ne souhaite que quelqu'un puisse encore y modifier quoi que ce soit. Avec Binderz, nous proposons donc une solution.'

Ethereum

Binderz fait appel à la technologie de la chaîne de blocs Ethereum et veille à ce qu'un pdf ou un document Word soit crypté de manière à la fois rapide et simple. 'Provisoirement, cela se passe encore via notre site web, mais nous avons l'ambition de faire en sorte que le système puisse à terme être intégré au flux de travail d'une entreprise, afin de ne plus devoir transiter par un site web externe', déclare de Wasseige. 'Nous demandons un modeste forfait par document converti, rien de plus.'

Une démo est prête et a déjà été testée en profondeur, ce qui fait que Binderz est parée pour un déploiement commercial. 'Nous souhaitons y aller calmement', affirme de Wasseige, 'et nous recherchons donc d'abord et surtout quelques adeptes de la première heure désireux d'expérimenter le système dans leur entreprise. Dans ce but, nous avons également conclu un accord avec E&Y, qui présentera Binderz à ses clients. C'est surtout sur ce genre de collaboration que nous entendons miser pour croître et trouver des clients.'

Premier capital

Après un démarrage basé sur des moyens modestes propres, Binderz a à présent recueilli un premier capital. 'Un investisseur privé a libéré 15.000 euros pour nous aider à développer la démo et à accomplir nos premiers pas commerciaux. Cela devrait temporairement nous permettre d'avancer. Des candidats se sont déjà présentés pour investir davantage, mais j'aspire d'abord à une validation auprès de deux clients, avant d'envisager de récolter du capital supplémentaire.'

Binderz:

Siège social: Bruxelles

Nombre d'associés: 1

A la recherche de capital supplémentaire?: Pas dans l'immédiat

Site web: demo.binderz.io

Nos partenaires