La Covid-19 ne semble provisoirement pas près de nous quitter. Dès lors, cette 13e édition de She Goes ICT n'a pas pris pour la toute première fois la forme d'un événement physique, mais bien numérique. Durant la cérémonie de remise des prix en direct sur www.shegoesict.be et www.datanews.be, Katrien Herdewyn, fondatrice d'Elegnano, a proposé une réflexion inspirante. Au départ de San Francisco, elle a expliqué sous le titre 'Hightech on heels' la manière dont elle était parvenue à combiner ses deux grandes passions: la science et les chaussures. Vous trouverez d'ailleurs une interview complète de Katrien Herdewyn en page 26.

C'est la 12e fois que Data News, ses lecteurs et le jury professionnel choisissent l'ICT Woman of the Year. En outre, le prix de la Young ICT Lady of the Year a été décerné dans la foulée pour la 10e année consécutive.

ICT Woman of the Year 2021: Rima Farhat

La rédaction de Data News avait retenu cette année 5 femmes de talent pour l'ICT Woman of the Year. Les critères? Un leadership de niveau C, un esprit d'entreprise et une passion pour la technologie, outre des critères comme l'ambition, un parcours éprouvé, le goût de la diversité, une forte personnalité et une grande visibilité. Le 14 décembre dernier, nous communiquions le nom des 5 nommées.

Au terme du décompte des voix, le top 3 a eu l'occasion de se présenter personnellement au jury professionnel. Celui-ci a ensuite tranché et choisi Rima Farhat qui l'a emporté face à Cindy Smits et à Tine Vandenbreeden qui ont certes également eu droit aux félicitations du jury. Rima Fahat est directrice générale et 'lead' Technology Resources Industry au sein d'Accenture Belgium. Elle a réussi à convaincre le jury avec un récit authentique de la manière dont elle s'est hissée à ce poste et a surmonté les obstacles. Rima Farhat succède à ce titre à Dewi Van De Vyver qui aura connu une année particulièrement chargée. Elle revient d'ailleurs sur ce parcours en page 16.

Young ICT Lady of the Year 2021: Ayla Cremmery

Avec ce prix de la Young ICT Lady of the Year, Data News entend inciter les (jeunes) femmes à embrasser une carrière dans le secteur ICT. Les candidates âgées de moins de 35 ans et actives dans une société ICT ou une fonction ICT pouvaient se présenter ou être présentées par un collègue. Parmi les dizaines de candidatures reçues par Data News - pour lesquelles nous vous remercions -, le jury a établi une première sélection. Par la suite, les 10 nommées se sont présentées le 14 décembre via notre site web, permettant à chaque lecteur de faire son choix. Il en est ressorti un top 5 de finalistes qui se sont présentées personnellement devant le jury pour expliquer leurs motivations de devenir la Young ICT Lady of the Year. Au terme du vote, le choix s'est porté sur Ayla Cremmery, devenant ainsi la 10e Young ICT Lady of the Year. Elle désire surtout en finir avec l'idée qu'il faut absolument s'inscrire dans certains stéréotypes pour se lancer dans l'ICT. Un message qu'elle compte bien faire passer aux plus jeunes filles. Vous retrouverez son interview complète en page 21.

Nos lauréates

ICT WOMAN OF THE YEAR2010 Ingrid De Latte 2011 Saskia Van Uffelen 2012 Martine Tempels 2013 Ada Sekirin 2014 Pascale Van Damme 2015 Joke Dehond 2016 Annemie Depuydt 2017 Muriel De Lathouwer 2018 Ingrid Gonnissen 2019 Heidi Rakels 2020 Dewi Van De Vyver 2021 Rima Farhat YOUNG ICT LADY OF THE YEAR2012 Karlien Vanden Eynde 2013 Karen De Smet 2014 Wendy Vermoesen 2015 Ellen Van den Berghe 2016 Ursula L-J Dongmo 2017 Valerie Taerwe 2018 Laurence Schuurman 2019 Sanne Vermeiren 2020 Julie Scherpenseel 2021 Ayla Cremmery

La Covid-19 ne semble provisoirement pas près de nous quitter. Dès lors, cette 13e édition de She Goes ICT n'a pas pris pour la toute première fois la forme d'un événement physique, mais bien numérique. Durant la cérémonie de remise des prix en direct sur www.shegoesict.be et www.datanews.be, Katrien Herdewyn, fondatrice d'Elegnano, a proposé une réflexion inspirante. Au départ de San Francisco, elle a expliqué sous le titre 'Hightech on heels' la manière dont elle était parvenue à combiner ses deux grandes passions: la science et les chaussures. Vous trouverez d'ailleurs une interview complète de Katrien Herdewyn en page 26. C'est la 12e fois que Data News, ses lecteurs et le jury professionnel choisissent l'ICT Woman of the Year. En outre, le prix de la Young ICT Lady of the Year a été décerné dans la foulée pour la 10e année consécutive. La rédaction de Data News avait retenu cette année 5 femmes de talent pour l'ICT Woman of the Year. Les critères? Un leadership de niveau C, un esprit d'entreprise et une passion pour la technologie, outre des critères comme l'ambition, un parcours éprouvé, le goût de la diversité, une forte personnalité et une grande visibilité. Le 14 décembre dernier, nous communiquions le nom des 5 nommées. Au terme du décompte des voix, le top 3 a eu l'occasion de se présenter personnellement au jury professionnel. Celui-ci a ensuite tranché et choisi Rima Farhat qui l'a emporté face à Cindy Smits et à Tine Vandenbreeden qui ont certes également eu droit aux félicitations du jury. Rima Fahat est directrice générale et 'lead' Technology Resources Industry au sein d'Accenture Belgium. Elle a réussi à convaincre le jury avec un récit authentique de la manière dont elle s'est hissée à ce poste et a surmonté les obstacles. Rima Farhat succède à ce titre à Dewi Van De Vyver qui aura connu une année particulièrement chargée. Elle revient d'ailleurs sur ce parcours en page 16. Avec ce prix de la Young ICT Lady of the Year, Data News entend inciter les (jeunes) femmes à embrasser une carrière dans le secteur ICT. Les candidates âgées de moins de 35 ans et actives dans une société ICT ou une fonction ICT pouvaient se présenter ou être présentées par un collègue. Parmi les dizaines de candidatures reçues par Data News - pour lesquelles nous vous remercions -, le jury a établi une première sélection. Par la suite, les 10 nommées se sont présentées le 14 décembre via notre site web, permettant à chaque lecteur de faire son choix. Il en est ressorti un top 5 de finalistes qui se sont présentées personnellement devant le jury pour expliquer leurs motivations de devenir la Young ICT Lady of the Year. Au terme du vote, le choix s'est porté sur Ayla Cremmery, devenant ainsi la 10e Young ICT Lady of the Year. Elle désire surtout en finir avec l'idée qu'il faut absolument s'inscrire dans certains stéréotypes pour se lancer dans l'ICT. Un message qu'elle compte bien faire passer aux plus jeunes filles. Vous retrouverez son interview complète en page 21.