Dans le Google Store belge, deux haut-parleurs intelligents sont apparus dans les rayons depuis fin octobre. Il s'agit du tout nouveau Google Nest Mini de la deuxième génération, un haut-parleur ultracompact vendu à 59 euros, et du Google Nest Hub proposé à 129 euros. Ce 'cadre-photo numérique', qui est en réalité bien plus que cela, a été lancé depuis plus d'un an déjà dans certains pays. Aux Pays-Bas, par exemple, le gadget est commercialisé depuis fin mai, alors qu'en Belgique, il vient donc seulement d'arriver.

Les photos des petits-enfants

Le Nest Hub se compose d'un écran tactile de 7 pouces monté sur un pied. Les seuls boutons visibles sont celui de réglage du volume et celui de désactivation du micro aux moments voulus (pour des raisons de confidentialité). La netteté et la luminosité de l'écran sont excellentes, ce qui fait que les photos sont joliment mises en valeur. La fonction Ambient-EQ sert, le cas échéant, à réduire automatiquement la netteté de l'écran le soir. L'écran n'est ainsi plus jamais une source d'irritation et fait à peine en sorte de savoir qu'il s'agit d'un cadre-photo numérique.

L'utilisation de Google Photos permet très facilement de recourir au Hub pour une présentation de dias: il suffit de sélectionner dans l'appli Google Home les albums souhaités et d'indiquer comment les photos 'en pied' doivent être reproduites: une à une entourée de bords noirs ou - notre préférence - deux en parallèle. Si vous le souhaitez, le petit écran affiche aussi en tout petit l'heure et la température extérieure. En plus de vos photos, le Nest Hub peut aussi afficher des oeuvres de collections d'art ou l'heure en mode plein écran.

Une très intéressante possibilité permet au propriétaire du Nest Hub d'autoriser d'autres personnes à ajouter des photos à distance. Il est ainsi possible de transférer en un tournemain avec un smartphone les plus récentes photos des petits-enfants vers le haut-parleur installé chez papy et mamy.

Un plein feedback visuel

Le Nest Hub n'utilise heureusement son écran pas uniquement pour les photos. Au contraire, un tas de réponses formulées par le Google Assistent vont de pair avec une information visuelle. Dans la pratique, cela offre une sérieuse plus-value par rapport à un haut-parleur connecté 'classique'. On peut ainsi voir en un clin d'oeil les prévisions météo pour la semaine à suivre, la densité de la circulation ou encore le nombre de rendez-vous restants à l'agenda du jour. De même, si vous recherchez des renseignements sur une personne, un mets ou tout autre sujet, l'Hub affiche à chaque fois des photos. Et en mode 'Tolk' pratique, vous découvrez non seulement la traduction d'une phrase, mais aussi sa transcription.

© Google

Comme il sied à un haut-parleur intelligent, le Nest Hub reproduit évidemment aussi la musique, notamment via les services de diffusion Spotify et Google Play Musique, et l'écran affiche l'oeuvre choisie. La qualité sonore n'est pas fantastique, mais pour un local plus exigu comme la cuisine, cela suffit. Par ailleurs, il est aussi possible de demander au Nest Hub de reproduire les chansons par le biais d'un autre haut-parleur intelligent plus puissant dans l'habitation. Certains modèles, comme le LG WK7, peuvent être paramétrés comme haut-parleurs par défaut dans ce but. Assez étrangement, tel n'est pas encore le cas des haut-parleurs de Sonos. Dans ce cas, il convient de prononcer une longue commande vocale du genre: 'Hey Google, joue des chansons de Queen sur le haut-parleur du living' (alors que living est dans ce cas le nom de notre Sonos). Il s'agit du reste là d'un des rares points négatifs du Nest Hub que nous avons découverts durant le test.

Télécommande moderne

Le Hub sert aussi de télécommande moderne pour un nombre croissant d'autres appareils connectés de la maison, comme des lampes, thermostats et serrures de porte. Cela fonctionne par la voix, tout comme pour le Google Assistent sur un smartphone ou un simple haut-parleur intelligent, mais le Nest Hub offre à cette fin aussi une interface graphique qui, dans certains cas, fonctionne de manière plus précise et rapide. Pensons au réglage de la couleur et de la luminosité voulue d'une lampe Philips Hue. Ce qui est pratique aussi, c'est que le Hub est capable d'afficher les images en direct d'une caméra de surveillance intelligente, ne serait-ce par exemple que pour exercer un contrôle dans le chambre d'enfant ou à l'entrée de votre propriété.

Enfin, le Hub offre deux fonctions de communication qui méritent aussi d'être mentionnées: avec Appels, vous pourrez utiliser l'appareil comme un système intercom, à condition évidemment de disposer d'un second haut-parleur Hub ou Google Home. De plus, l'appareil supporte Google Duo, l'appli de vidéo-appels du géant des recherches. Il lui manque une caméra, mais vous pourrez mener des entretiens vidéo unidirectionnels avec des contacts qui ont installé Duo sur leur smartphone: ils ne vous verront pas, mais vous oui. Par ailleurs, le Nest Hub Max, le grand frère du modèle testé, est lui équipé d'une caméra pour vous permettre de vous livrer à du clavardage vidéo notamment. Cet appareil n'est cependant pas encore disponible chez nous.

Conclusion

Le Nest Hub est un petit cadre-photo numérique particulièrement agréable doublé d'un assistant intelligent. Si vous accordez de l'importance à la qualité sonore, mieux vaut l'éviter, mais nous pourrions en revanche citer dix autres raisons pour l'acquérir. Son prix attractif est l'une d'elles, surtout à présent que le gadget fait régulièrement l'objet d'actions réellement tranchantes.

Prix: 129 euros (mais souvent inférieur grâce à toutes sortes d'actions, comme actuellement chez Orange). Disponible en noir et blanc.