A l'entendre, Oracle serait le premier grand producteur technologique à lancer une pile sur site, qui soit entièrement compatible avec le nuage (Oracle).

Comme le logiciel est parfaitement adapté à l'Oracle Cloud, il peut être utilisé dans différents buts, comme le 'disaster recovery' (reprise d'activités), l'elastic compute, le stockage en blocs, le développement et les tests, la migration des charges de travail sur une base lift-and-shift et DevOps au moyen de quelques API et outils de script.

"Cela revient pour nous à porter une machine 'cloud' dans votre environnement professionnel, qui est une réplique de ce que nous possédons pour notre infrastructure 'cloud' publique", explique Amit Zavery, vp de l'Oracle Cloud Platform. "Les clients reçoivent donc tant l'infrastructure, les bases de données que les services 'cloud' juste derrière leur pare-feu."

En déployant l'Oracle Cloud dans le centre de données d'une organisation, celle-ci conservera le contrôle complet de ses données et pourra répondre aux exigences dans les domaines de l'intégrité des données et de l'emplacement de stockage géographique.

De plus, l'organisation pourra répartir ses charges de travail dans l'environnement sur site et le nuage public au sein d'un même environnement avec les mêmes outils et API.

OpenStack

Microsoft préparerait une offre similaire ('Azure Stack'), et il y a bien entendu déjà aussi plusieurs configurations 'cloud' basées OpenStack disponibles (Cisco, Rackspace,...) susceptibles d'être hébergées et gérées sur site.

A l'entendre, Oracle serait le premier grand producteur technologique à lancer une pile sur site, qui soit entièrement compatible avec le nuage (Oracle). Comme le logiciel est parfaitement adapté à l'Oracle Cloud, il peut être utilisé dans différents buts, comme le 'disaster recovery' (reprise d'activités), l'elastic compute, le stockage en blocs, le développement et les tests, la migration des charges de travail sur une base lift-and-shift et DevOps au moyen de quelques API et outils de script. "Cela revient pour nous à porter une machine 'cloud' dans votre environnement professionnel, qui est une réplique de ce que nous possédons pour notre infrastructure 'cloud' publique", explique Amit Zavery, vp de l'Oracle Cloud Platform. "Les clients reçoivent donc tant l'infrastructure, les bases de données que les services 'cloud' juste derrière leur pare-feu." En déployant l'Oracle Cloud dans le centre de données d'une organisation, celle-ci conservera le contrôle complet de ses données et pourra répondre aux exigences dans les domaines de l'intégrité des données et de l'emplacement de stockage géographique. De plus, l'organisation pourra répartir ses charges de travail dans l'environnement sur site et le nuage public au sein d'un même environnement avec les mêmes outils et API.OpenStackMicrosoft préparerait une offre similaire ('Azure Stack'), et il y a bien entendu déjà aussi plusieurs configurations 'cloud' basées OpenStack disponibles (Cisco, Rackspace,...) susceptibles d'être hébergées et gérées sur site.