Ces dernières années, le 'chief digital officer' (CDO) est devenu l'étoile montante au firmament du comité de direction. Entendez : pas de transformation numérique sans un CDO. Mais est-ce exact ? La récente CIO Survey de Harvey Nash et KPMG montre que dans notre pays, 11 % des entreprises ont désigné un CDO 'dédié'. Si l'on se limite au secteur technologique, ce taux n'est que de 9 % selon l'étude, alors que dans l'ensemble, 39 % des répondants indiquent que 'le CIO ou quelqu'un d'autre' remplit cette fonction de CDO.
...